La bonne nouvelle

Enfin !!!!

Les critiques sur la gestion de la crise sont nombreuses et nombre d’entre elles justifiées mais il ne faut pas négliger une bonne nouvelle, elles sont si rares, lorsque le gouvernement prend une décision intelligente. 

Le confinement lié à la crise sanitaire contraint les libraires à fermer. Aussi, le ministre de l’Économie, des Finances et de la Relance, Bruno Le Maire, et la ministre de la Culture, Roselyne Bachelot-Narquin, ont annoncé la mise en place d’un dispositif pour aider les libraires à poursuivre leur activité à travers la vente en ligne.

Bruno Le Maire, ministre de l’Économie, des Finances et de la Relance :

Le Gouvernement est pleinement mobilisé pour soutenir les commerces de proximité touchés par la crise. Ce nouveau dispositif va permettre aux libraires indépendants de développer leur activité de vente à distance sans différence de coût de livraison avec les grandes plateformes numériques. Je salue l’initiative de La Poste qui contribue à cet effort de solidarité.

Roselyne Bachelot-Narquin, ministre de la Culture :

Il est essentiel que la vente de livres continue. Par la prise en charge des frais d’expédition, l’État est à nouveau aux côtés des librairies, en rétablissant des conditions de concurrence équitables et en favorisant leurs ventes à distance.

Dès le 5 novembre, prise en charge par l’État des frais d’envoi de livres pendant le confinement

Depuis le 5 novembre et pendant la durée du confinement, l’État prend en charge les frais d’envoi de livres. Le dispositif permettra aux libraires de ne facturer à leurs clients que les frais de port au tarif minimum légal, soit 0,01 euro.

Inutile donc de recourir au service d’intermédiaires, commandons nos livres directement à nos libraires. C’est une véritable responsabilité civique que de faire vivre le petit commerce de proximité. Les grands projets de centres commerciaux à la périphérie des villes détruisent lentement mais surement les commerces des centres villes. 

Villes dortoirs coupe-gorge, centres villes déserts, un immense centre commercial à quelques kilomètres, la ville du futur ! Doit-on accepter cela ? 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :