C’est pas chez nous… (alors on s’en fout)

Extrait de Valeurs actuelles en date du 11 février 2021 (https://www.valeursactuelles.com/societe/les-crucifix-ont-tous-ete-casses-un-habitant-de-beziers-retrouve-sa-maison-squattee-et-saccagee-par-des-migrants-clandestins-128382)

« Complètement saccagée, c’est ainsi que Michel Pradeilles a retrouvé le logement de sa grand-mère défunte au début du mois de janvier, comme le rapporte Midi Libre. Cette dernière avait été placée sous tutelle en maison de retraite à Béziers. Sans contact avec la disparue de 98 ans, il en a été déclaré seul héritier. En pénétrant l’habitation située boulevard de Tassigny, le petit-fils s’est écœuré face à l’ampleur des dégâts : « C’est dégueulasse, ça pue et ils ont tout cassé ».

L’œuvre de migrants et de clandestins

Personne n’a signalé les faits et tout le monde a préféré fermer les yeux. Les voisins, au courant, ont rétorqué : « Nous savions que c’était squatté. Mais ce n’est pas chez nous. » La tutrice ne s’est occupée de rien non plus. En fouillant les lieux, l’héritier a découvert que ce mauvais spectacle était l’œuvre de migrants et de clandestins : « J’ai retrouvé sur place des avis d’obligation de quitter le territoire national émanant de la préfecture de l’Hérault ». Profondément indigné, Michel Pradeilles n’en revient toujours pas : « Les crucifix de ma grand-mère ont tous été brisés, c’est dégueulasse. »

– « Nous savions que c’était squatté. Mais ce n’est pas chez nous » ces gens là seront les premiers à aller hurler à qui voudra les entendre que le chien du voisin a pissé devant leur porte !!! Une belle mentalité.

– « J’ai retrouvé sur place des avis d’obligation de quitter le territoire national émanant de la préfecture de l’Hérault« . Gérald Moussa Darmanin, ministre de l’Intérieur de son état, dans son débat avec Marine le Pen sur France 2 le même jour a déclaré que les individus en situation irrégulière étaient reconduits à la frontière si leur pays acceptait de les reprendre. Si leur pays refusait leur retour……Le ministre n’a pu que rétorquer que l’on ne pouvait pas laisser ces gens enfermés à vie ! Non, il vaut mieux les laisser en liberté non surveillée pour qu’ils pourrissent la vie des Français.

Puisque la France est un Etat de droit, NOUS FRANÇAIS réclamons instamment le droit de vivre en toute sérénité et en toute sécurité dans notre pays par l’application stricte de la loi républicaine.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :