RESISTANCE

La France se dissout petit à petit dans le projet mondialiste , abandonnée au bon vouloir de l’Union Européenne, une technocratie inféodée à l’oligarchie mondialiste dans un projet fédéraliste ne correspondant pas à la République et la Nation françaises. Nous ne pouvons accepter de devenir les « larbins » de la finance internationale. 

Nous avons l’opportunité de nous unir, de créer des liens entre nous, pour un enrichissement mutuel et nous soutenir dans notre effort si dissonant dans le monde actuel. Nous ne révolutionnerons pas l’univers, néanmoins nous créerons un terreau de volontés et de compétences, prêt à nourrir les réformismes qui ne manqueront pas, un jour ou l’autre, de rappeler le sens du véritable humain.

Photo de Miguel (Pexels.com)

L’insatisfaction de l’action politique est grandissante comme l’ont montré les récentes élections législatives. Les manifestations menées courageusement pour la défense de nos droits et libertés se sont heurtées à la violence du pouvoir en place, tout particulièrement au cours du dernier quinquennat. Ce qui laisse supposer que le prochain sera tout aussi rigide, voire plus répressif. Laissons leur la violence, soyons plus sournois.

Reprenons le contrôle de la démocratie en créant un contre-pouvoir excluant toute violence. Notre force est dans le point faible des élus : le renouvellement de leur mandat.

Nous disposons de plusieurs outils pour cela : 

1 – nous avons le droit et le devoir de protester contre une loi en préparation qui va à l’encontre de nos droits et libertés. La plume du citoyen vous informe régulièrement sur les textes de loi en préparation et propose un modèle de mail à envoyer à votre député et à votre sénateurLa réception de milliers de mails leur fera prendre conscience de notre désaccord.

2 – le second point consiste à proposer nos propres réformes dont la France a le plus grand besoin pour retrouver sa souveraineté et des sujets qui impactent notre vie quotidienne de simples citoyens.

3 – organisons chaque samedi matin une réunion pacifique devant la mairie de nos villes et villages. Ce peut être l’occasion de remettre au maire un texte de protestation sur un texte de loi ou sur une décision purement locale. Le maire est un élu important, proche des citoyens et en lien avec les autorités administratives et les députés et sénateurs de la circonscription. Une présence régulière avec communication aux médias portera ses fruits à terme.

4 – communication médiatique : les groupes informent régulièrement les médias locaux et régionaux des textes débattus. Les grands médias nationaux possèdent tous des pages contacts sur lesquels chacun peut envoyer des messages de protestation liés aux sujets débattus (§1 et 2).

5 – manifestons notre attachement à la souveraineté de la France en arborant un auto-collant représentant le drapeau français sur le pare-brise de nos véhicules et un autre représentant l’emblème de notre régionles différentes cultures régionales étant une des richesses de notre pays.

Pour en débattre contact mail : notrefrance@proton.me 

(*) Adresses mail sur les sites :  www.assemblee-nationale.fr et www.senat.fr.

Un avis sur « RESISTANCE »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :