Sans aucune honte

Boulangeries, boucheries, primeurs …. et nombre d’autres entreprises artisanales et commerciales s’effondrent sous le coût de l’énergie volontairement gonflé pour suivre les consignes de l’Allemagne.

Il semblait donc nécessaire au ministre de l’Économie, des Finances et de la Souveraineté industrielle et numérique, auministre délégué chargé des Comptes publics et à la ministre de la Culture de réagir promptement comme l’explique le communiqué de presse du 14 décembre dernier.

Il leur a semblait urgent de prélever 30 millions d’€ sur nos impôts pour aider des entreprises de presse appartenant au secteur privé incapables de vivre de la qualité de leur travail !

SANS AUCUNE HONTE !!!

Les commerces déposant le bilan pourront toujours se reconvertir dans la vente de journaux ! 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :