Le boulanger et la sangsue

Pour ceux qui ne connaissent pas le mécanisme de l’ARENH (Accès Réglementé à l’Energie Nucléaire Historique) mis en place depuis plus de 15 ans pour alimenter en énergie nucléaire les fournisseurs alternatifs, voici une petite histoire qui illustre bien la situation actuelle:
« J’habite un petit village frontalier de l’Allemagne. Dans ce village une seule boulangerie, Edèphe, où tout est fait maison. L’autre Boulangerie la plus proche se situe dans le village voisin, en Allemagne. Le Maire de mon village Mr Merkel, qui est contre les monopoles aimerait qu’un autre boulanger s’installe pour qu’une concurrence se crée et que le prix du pain baisse. Une personne est intéressée pour creer une nouvelle boulangerie, Mr Totali, mais par manque de moyens le projet risque capoter. Le maire décide donc de prendre un arrêté qui contraint la boulangerie Edèphe à céder au nouveau ‘’boulanger’’ 1/4 de sa production à prix coutant. En attendant, ce nouveau concurrent construit un simple point de vente. Le point de vente ‘’Totali’’ est ouvert, et de nombreux habitants y achetent leur pain car il est aussi bon, et il est 10% moins cher qu’à la boulangerie ‘’Edèphe’’. Les années passent, et 15 ans plus tard les machines de la boulangerie Edèphe sont vieilles, il faut faire un gros investissement. Le problème, c’est qu’à force de se faire plumer par mr Totali, mr Edèphe n’as plus de trésorerie. Beaucoup de monde est devenu client chez Totali puisque le pain y est 10 % moins cher, si bien que le 1/4 de la production de la boulangerie Edèphe ne suffit plus pour alimenter Totali. Totali décide donc de se plaindre au maire et ce dernier à l’heure où je vous parle est en train de se pencher sur un nouvel arrêté pour obliger la boulangerie Edèphe à céder a Totali 1/3 de sa production, toujours à prix coutant. Tout ça bien sûr pour le bien de tous…
La situation est devenu au final tellement critique pour la boulangerie Edèphe, qu’elle préfére mettre la clé sous la porte, mr Totali fit de même, n’ayant plus de pain à vendre, mais il s’en fiche un peu, car entre temps il s’est gavé. 
La finalité, c’est que maintenant, on doit aller acheter notre pain en Allemagne, il est dégeulasse et 2 fois plus cher, il a même un gout de charbon…
La vraie question est : qui a gagné quoi dans cette affaire?
Cela vous semble farfelu ou complètement injuste ? Pourtant c’est qui se passe dans notre beau pays depuis 15 ans…
Signé NOAL JF un simple salarié de la boulangerie Edèphe »

Un avis sur « Le boulanger et la sangsue »

  1. Jusqu’à quand allons nous accepter SERVILEMENT de nous faire plumer ???????? FREXIT d’urgence – Reprenons le contrôle de notre « beau » pays. Beau entre «  » en effet il a perdu des couleurs qu’il faut IMPERATIVEMENT lui redonner

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :