Projet : défigurer notre belle France

Le projet de loi présenté en procédure accélérée (*) et relatif à l’accélération de la production d’énergies renouvelables par la Ministre de la transition énergétique Agnès PANNIER-RUNACHER, soumet les français à la dictature de l’éolien imposée par les groupes de pression dont le seul intérêt est purement financier. 

Ils vont s’arroger le droit de saccager les campagnes et le littoral de notre belle France avec l’implantation de ces monstruosités mécaniques partout où ils décideront sans que quiconque ne puisse s’y opposer. Ni les citoyens, ni les élus locauxn’auront leur mot à direet plus rien n’arrêtera cette folie du recours à l’énergie du vent.

Dès 1970 la France a fait le choix du nucléaire et ce qui lui a permis de bénéficier de tarifs très compétitifs tout en produisant une énergie propre jusqu’à ce que l’UE, poussée par l’Allemagne, se mêle de nos affaires intérieures et n’ait de cesse d’inciter les gouvernements à démanteler ce un joyau de la technicité française qu’est EDF sous un prétexte captieux de l’ouverture à la concurrence. 

Cette loi va à l’encontre de la démocratie et de la règle constitutionnelle qui donne le pouvoir au peuple de France (Constitution – Articles 2 & 3 : « Son principe est : gouvernement du peuple, par le peuple et pour le peuple. » « La souveraineté nationale appartient au peuple qui l’exerce par ses représentants et par la voie du référendum.Aucune section du peuple ni aucun individu ne peut s’en attribuer l’exercice »).

NOUS NE POUVONS PAS, NOUS NE DEVONS PAS ACCEPTER que les élus que nous avons porté à l’Assemblée nationale pour défendre nos droits et nos intérêts nous trahissent en votant en faveur de cette LOI INCROYABLE (1) que Macron et son gouvernement veulent nous imposer avec l’accord du Conseil d’Etat (2) et les recommandations de l’UE (3), bafouant sans vergogne les avis des élus (4), leur ôtant le droit de s’opposer à la destruction des paysages et des problèmes susceptibles d’affecter les populations (5).

Après la frénésie vaccinale dont on sait aujourd’hui l’inutilité si ce n’est pour les bénéfices de Big pharma et de certains bénéficiaires impliqués dans les processus de commandes de ces substances de thérapie génique toujours en phase III d’essais cliniques (6), rappelons-le, nous entrons dans l’ère de la frénésie de l’énergie éolienne dont on sait pertinemment que ces machines ne fonctionnent que 25% du temps, qu’elles ne sont pas fabriquées en France mais proviennent principalement d’Allemagne.

Le Sénat a répondu favorablement à cette folie de vouloir imposer partout sur notre territoire ces monstruosités mécaniques (7) !!! Souhaitons que lors des prochaines élections sénatoriales le corps électoral s’en souvienne et renvoie ces élus dans leurs foyers.

Il appartient désormais aux députés de prendre conscience que leur devoir fondamental est de défendre les intérêts des électeurs. Ils doivent savoir que nous nous souviendrons, lors de la prochaine législative, de leur vote relatif à cette loi scélérate. N’hésitons pas à rejeter toutes les candidatures de celles et ceux qui seront entrés dans le jeu de Macron et de son gouvernement. Il nous appartiendra de voter pour d’autres candidats soucieux de défendre la citoyenneté française peu enclins à s’incliner devant un pouvoir exécutif qui n’a aucune considération pour les Français.

(1) http://www.senat.fr/leg/pjl21-889.html

(2) https://www.conseil-etat.fr/avis-consultatifs/derniers-avis-rendus/au-gouvernement/avis-sur-un-projet-de-loi-relatif-a-l-acceleration-des-energies-renouvelables

(3) https://eur-lex.europa.eu/legal-content/FR/TXT/?uri=PI_COM:C(2022)3219

(4) PROPOSITION DE LOI visant à encadrer le développement des éoliennes sur le territoire national (Renvoyée à la commission du développement durable et de l’aménagement du territoire, à défaut de constitution d’une commission spéciale dans les délais prévus par les articles 30 et 31 du Règlement.) présentée par M. Nicolas DUPONT‑AIGNAN, député.

https://www.assemblee-nationale.fr/dyn/15/textes/l15b5204_proposition-loi

(5) https://www.economiematin.fr/news-exception-eoliennes-loi-gouvernement-france-borne-runacher-marin

(6) https://solidarites-sante.gouv.fr/soins-et-maladies/medicaments/le-circuit-du-medicament/article/le-developpement-du-medicament

(7) https://www.france24.com/fr/france/20221105-france-le-sénat-adopte-un-projet-de-loi-pour-accélérer-les-énergies-renouvelables

Electorat du Sénat : http://www.senat.fr/role/colleg.html

Fabricants d’éoliennes : Où sont les constructeurs français ?????

  • Goldwind (Chine) avec 12,6% de parts de marché mondial
  • Vestas (Danemark) avec 11,9%
  • GE Wind (États-Unis) avec 9,6%
  • Siemens (Allemagne) avec 8,1%
  • Gamesa (Espagne) avec 5,4%
  • Enercon (Allemagne) avec 5,0%
  • United Power (Chine) avec 4,9%
  • Envision (Chine) avec 3,5%

https://www.connaissancedesenergies.org/fiche-pedagogique/industrie-eolienne

(*) Procédure accélérée
D’une manière générale, on appelle procédure accéléréeune modalité de traitement d’un dossier qui permet de le mener à terme dans des délais réduits.En droit constitutionnel français, la procédure accéléréeou procédure législative accélérée est la possibilité de faire adopter un projet deloi à l’issue d’une seule lecture par les chambres du Parlement (Assemblée nationale puis Sénat), réduisant ainsi la durée de la navette parlementaire. Depuis la réforme constitutionnelle de 2008, la procédure accélérée remplace la procédure d’urgence. Prévue par l’article 45, alinéa 2, de la Constitution, elle permet au Gouvernement d’abréger la discussion parlementaire sur certains projets ou propositions de loi. 
« Lorsque, par suite d’un désaccord entre les deux Assemblées, un projet ou une proposition de loi n’a pu être adopté après deux lectures par chaque Assemblée ou, si le Gouvernement a décidé d’engager la procédure accélérée sans que les Conférences des présidents s’y soient conjointement opposées, après une seule lecture par chacune d’entre elles, le Premier ministre ou, pour une proposition de loi, les présidents des deux assemblées agissant conjointement, ont la faculté de provoquer la réunion d’une commission mixte paritaire chargée de proposer un texte sur les dispositions restant en discussion. »
https://www.toupie.org/Dictionnaire/Procedure_acceleree.htm

LA PROCÉDURE ACCÉLÉRÉE OU LA REGRETTABLE NORMALISATION D’UNE PROCÉDURE DÉROGATOIRE
https://blog.juspoliticum.com/2017/07/05/la-procedure-acceleree-ou-la-regrettable-normalisation-dune-procedure-derogatoire-par-elina-lemaire/
Modèle de message à envoyer de toute urgence à votre député

Madame la Député ou Monsieur le Député,
En tant qu’électeur (ou électrice) de votre circonscription je souhaite vous informer que je suis profondément défavorable au projet de loi N° 889 relatif à l’accélération de la production d’énergies renouvelables présenté par la Ministre de la transition énergétique Agnès PANNIER-RUNACHER au nom du Premier Ministre Elizabeth Borne.
Je vous invite à vous y opposer fermement lors du vote à l’Assemblée Nationale en refusant que le gouvernement s’arroge le droit de défigurer les paysages ruraux et littoraux de la France en décidant d’implanter des éoliennes où bon lui semble sans que nous citoyens n’ayons la possibilité d’accepter ou de refuser.
J’examinerai avec attention les résultats du vote et ne manquerait pas de m’en souvenir lors des prochaines législatives.
Citoyennement votre
Signé : initiales + numéro du département

2 commentaires sur « Projet : défigurer notre belle France »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :