S’informer, évaluer, comprendre

Bulletin de presse N° 56

Source : Ambassade de Russie en France

Sur l’utilisation par Kiev des mines antipersonnel «Lepestok»

Ces derniers temps, les nationalistes ukrainiens ont activement bombardé les installations civiles du Donbass avec des mines antipersonnel «Lepestok». L’utilisation de ce type d’arme contre les civils constitue une violation du droit humanitaire. En effet, l’utilisation des mines «Lepestok» est interdite par le Protocole additionnel aux Conventions de Genève du 12 août 1949.

En tant que signataire de la Convention d’Ottawa de 1997, l’Ukraine s’est engagée à détruire tous les stocks de mines antipersonnel et à ne plus les utiliser en aucune circonstance, y compris sur le champ de bataille. De toute évidence, Kiev n’a pas tenu parole.

Actuellement, les sapeurs du Centre international de déminage du ministère russe de la Défense aident les autorités de la République populaire de Donetsk à déminer les zones résidentielle.

Le 1er août, la Mission permanente de la Russie auprès des Nations unies a envoyé au secrétaire général de l’ONU et au président du Conseil de sécurité des informations sur l’utilisation par l’Ukraine de mines «Lepestok». La lettre, accompagnée de photos, sera diffusée comme document officiel du Conseil de sécurité et de l’Assemblée générale des Nations Unies.

Sur le sort des mercenaires étrangers en Ukraine

Le ministère russe de la Défense continue de traquer les mercenaires et spécialistes étrangers qui sont arrivés en Ukraine pour participer aux opérations de combat.

En quatre semaines, du 8 juillet au 5 août, suite aux offensives des forces armées russes et des unités des milices nationales des républiques du Donbass, le nombre de mercenaires en Ukraine est passé de 2741 à 2192 personnes.

Au cours des quatre dernières semaines, 335 combattants étrangers ont été éliminés. 389 autres combattants ont quitté le territoire ukrainien par leurs propres moyens.

Sur les actions humanitaires russes en Ukraine

Depuis le début de l’opération militaire spéciale, 3 206 749 personnes, dont 507 316 enfants, ont été évacuées de l’Ukraine et du Donbass vers la Russie.

Plus de 9 500 centres d’hébergement fonctionnent dans les régions russes. Chaque réfugié est traité individuellement et se voit accorder une aide pour résoudre des problèmes quotidiens urgents.

Depuis le 2 mars, la Fédération de Russie a livré 52 324,7 tonnes d’aide humanitaire en Ukraine. Au total, 1 418 actions humanitaires ont été réalisées.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :