S’informer, évaluer, comprendre

Puisque les médias et la propagande officielle ne divulguent que les informations qui les arrangent il est tout de même important de s’intéresser à ce qu’ils refusent de nous dévoiler. Chacun peut ainsi se forger sa propre opinion. Ils nous considèrent comme des moutons prêts à gober tout ce qu’ils veulent nous faire croire.

Ambassade de la Fédération de Russie en France

DOSSIER DE PRESSE 

Paris, le 4 avril 2022

Sur la situation critique à Kharkov

Les actions des forces armées ukrainiennes ont conduit à une situation humanitaire critique à Kharkov. Ses habitants sont bloqués et ne peuvent pas évacuer. Les nationalistes placent des armes lourdes dans les zones résidentielles. Les hôpitaux de la ville ne font soigner que les militaires des forces armées ukrainiennes et les combattants de la défense territoriale. Le Service de sécurité d’Ukraine (SBU) procède à des arrestations massives. Des « escadrons de la mort volants » de nationalistes bombardent les bâtiments résidentiels.

La Russie appelle l’ONU et l’OSCE à forcer Kiev à respecter ses engagements humanitaires à Kharkov.

Suivi de l’aide humanitaire fournie par la Russie

Depuis le 2 mars, plus de 8 000 tonnes de fournitures humanitaires ont été livrées par la Russie à l’Ukraine. Plus de 22 500 tonnes de secours humanitaires, dont des médicaments et des produits de première nécessité sont prêts à l’envoi en Ukraine.

Depuis le début de l’opération, 600 000 personnes, dont plus de 100 000 enfants, ont été évacués de l’Ukraine et des Républiques populaires de Donetsk et de Lougansk (RPD, RPL) vers la Russie. En effet, 9 500 centres d’hébergement provisoire ont été déployés dans plusieurs régions russes, les réfugiés y bénéficiant d’assistance individuelle pour faire face à un large éventail de problèmes. 

Sur le blocage des navires étrangers dans les ports ukrainiens

Les autorités ukrainiennes bloquent actuellement 68 navires battant pavillon de la Turquie, de la Chine, de la Suisse, de la Grèce, de Malte, du Panama, du Danemark, du Liberia, de la Syrie, des îles Marshall, de la Sierra Leone, des Comores, du Belize et des îles Caïmans dans les ports de Tchernomorsk, d’Odessa, de Nikolaev (Mykolaiv) et de Youjny.

Tous les jours, de 8h00 à 19h00 (heure de Moscou), la Fédération de Russie désigne un corridor sûr de 80 milles nautiques de long et de 3 milles nautiques de large pour que ces navires puissent quitter les eaux territoriales de l’Ukraine en direction sud-ouest.

Lors de conversations radio avec les militaires russes, les équipages des navires rapportent que le départ de tout navire étranger des ports ukrainiens reste néanmoins interdit par les autorités ukrainiennes sous menace du naufrage immédiat.

La partie russe demande à l’Organisation maritime internationale et aux armateurs à user de leur influence sur le gouvernement de Kiev pour que ce dernier prenne des mesures visant à débloquer et à sécuriser la sortie des navires étrangers des ports ukrainiens.

Sur le danger des mines en mer Noire

Au cours de la période du 25 février au 4 mars, la marine ukrainienne a posé environ 420 mines d’ancrage de structure obsolète (370 mines dans la mer Noire, 50 dans la mer d’Azov). À la suite de tempêtes en mer Noire, une dizaine de mines ukrainiennes se sont détachées de leurs câbles et ont dérivé librement vers le sud dans la partie occidentale de la mer Noire sous l’action du vent et des courants de surface.

Une mine ukrainienne a récemment été découverte et neutralisée par des marins turcs. La seconde a été neutralisé dans les eaux territoriales roumaines.

Les zones et les directions de dérive des mines ukrainiennes restantes restent inconnues. De par ses actions criminelles, le régime nationaliste ukrainien a créé une menace directe de mines pour les transports et les cargos de tous les pays de la mer Noire.

Un avis sur « S’informer, évaluer, comprendre »

  1. Savoir, c’est déjà se rebeller, enfreindre les limites. Penser s’avère un exercice de liberté et de désobéissance. Les dieux de l’Olympe froncent le sourcil, ils vont perdre leurs privilèges et leur pouvoir si les mortels deviennent intelligents. Après eux et comme eux, tous les tyrans, les inquisiteurs, les fanatiques réprimeront le savoir, brûleront les livres ou tueront les intellectuels parce que ceux-ci sont fauteurs de liberté. Le pouvoir religieux et politique se fonde volontiers sur l’ignorance du peuple et s’accroît d’autant que les esprits sont faibles, les gens incultes.
    Aussi, désillusionné par la faillite des institutions et des autorités, en lesquelles il voyait des guides, l’être humain doit cesser de mettre sa confiance en « ce qui est à l’extérieur » et, par l’introspection, l’observation et l’activité « intérieures », acquérir une discipline conforme à l’Ordre Universel, connaître les toutes-puissantes divinités qui œuvrent en lui et préparer en harmonie avec Elles sa véritable destinée.
    Blog : https://livresdefemmeslivresdeverites.blogspot.com/

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :