Et pourquoi ne pas …

… diffuser des informations donnant une autre vision de l’actualité ? Ne pas faire état des informations débarrassées de toute subjectivité c’est manquer de respect au lecteur et lui refuser la possibilité de se forger une opinion personnelle sans la lui imposer. Chacun lit ce qui lui semble intéressant et en tire ses propres conclusions.

Ambassade de la Fédération de Russie en France 

40-50 boulevard Lannes, 75116 Paris 

Paris, le 21 mars 2022 

BULLETIN DE PRESSE 

Activités criminelles et irresponsables des nationalistes ukrainiens 

Le régime ukrainien continue de distribuer à la légère des armes à tout un chacun. Selon le ministère ukrainien de l’Intérieur, plus de 25 000 fusils d’assaut, quelques 10 millions munitions, des milliers de grenades et des centaines de lance- roquettes antichar sont en circulation, entre les mains de la population et des groupes paramilitaires. 

En effet, les autorités ukrainiennes ont relâché les criminels détenus et les anciens combattants des bataillons punitifs avec une expérience au combat acquise dans le Donbass. Une fois les armes à la main, ces derniers s’en prennent à la population civile et se livrent aux pillages. Contre qui seront tournés ces armes ? Ceci préoccupe peu, parait-il, le régime ukrainien. L’essentiel est de pouvoir accuser la Russie de leurs crimes. 

Les nationalistes ukrainiens ne laissent pas les civils utiliser les couloirs humanitaires mis en place par les Forces russes. Ceux qui prennent le risque et cherchent à s’exfiltrer en direction de la Russie se font tirer dans le dos, comme ce fut récemment le cas à Kharkov où un convoi de réfugiés a été pris à parti par les forces de sécurité nationale qui ont tué quatre personnes. Les bataillons ukrainiens ont besoin de civils : ces derniers leur servent de boucliers humains. 

Les bataillons de défense territoriale détiennent en otage quelque 6 910 ressortissants étrangers de 22 pays. L’Ukraine ayant densément miné ses eaux intérieures et territoriales, 70 navires étrangers restent bloqués dans les ports ukrainiens. 

Situation humanitaire en Ukraine 

Ces derniers jours, plus de 30000 personnes, dont 250 ressortissants étrangers en provenance de Turquie, Pakistan, Suède, Bahreïn, Égypte, Italie, Azerbaïdjan, Jordanie, Liban, Maroc et Tunisie, y compris 38 enfants, ont pu être évacués de l’Ukraine. 

La Russie continue d’apporter aux ukrainiens une assistance humanitaire. Plus de 2 700 tonnes d’articles humanitaires (denrées alimentaires, aliments pour bébés, eau potable, médicaments et produits de première nécessité) ont été livrés aux communautés des régions de Kiev, Zaporojié, Soumy, Tchernigov, Kharkov et Kherson. Les habitants des Républiques populaires de Donetsk et de Lougansk dans le besoin en bénéficient également.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :