Où va le monde ?

A cette question, n’en déplaise au philosophe et sociologue Edgar Morin estimant que « Notre grande tragédie, c’est que l’humanité est emportée dans une course accélérée, sans aucun pilote à bord », on peut affirmer que le monde occidental lui est engagé dans un processus parfaitement orchestré et dirigé avec machiavélisme par l’oligarchie financière anglo-saxonne pour l’entraîner dans la folie mondialiste. Peu importent les dégâts humains en résultant.

La Chine a pris son envol et envisage de venir se poser sur les ruines de l’Occident en 2049 affirmant qu’à la date du 100è anniversaire de la proclamation de la création de la République Populaire de Chine par Mao-Tsé-Toung elle sera devenue la première puissance mondiale. Ce en quoi on peut lui faire confiance car elle a montré qu’elle était largement capable d’échapper à la magouille de cette caste financière.

Avec le développement de l’OCS (Organisation de Coopération de Shangaï :  Chine, Russie, Kazakhstan, Kirghizistan, Ouzbékistan, Tadjikistan, Inde, Pakistan, Iran(*)) il est certain que le monde asiatique et la Russie domineront avant bien longtemps le reste de la planète sur les plans économiques et militaires principalement. Ils occuperont une place géostratégique de premier plan en lien avec l’ASEAN et les 2 autres partenaires des BRICS, le Brésil et l’Afrique du Sud.

Entreprises multi-nationales, banques internationales et autres grandes fortunes anglo-saxonnes ont été aveuglées par la recherche permanente de l’accroissement de leurs profits. Elles n’ont pas anticipé la montée en puissance de la Chine. Si le bénéfice n’en est pas revenu aux citoyens chinois il trouve son explication dans la priorité que se sont imposés les dirigeants communistes en travaillant à leur plan de domination du monde.

Dans le camp financier anglo-saxon le constat est sans appel. L’hégémonie américaine est en perte de vitesse. Une réaction s’impose, il faut réagir et défendre le dernier « pré carré » que l’on peut sauver : l’Europe.

Le projet machiavélique de cette ploutocratie financière consiste en la domination des peuples en s’appuyant sur quelques politiques habilement formés notamment les « Young Leaders » et quelques autres avides d’avantages financiers et prêts à tout pour y parvenir.

Il lui faut instaurer un modèle économique basé sur un ultra-libéralisme forcenésynonyme de disparition de toutes activités lucratives échappant aux revenus potentiels de ses champs de production en vue de libérer l’ensemble des profits à son avantage.

Il est nécessaire de faire disparaître la classe moyenne et privilégier l’apparition d’une classe unique en s’appuyant sur l’hyper-inflation et l’endettement et financer en parallèle une immigration sauvagesans se préoccuper le moins du monde de la souffrance de ces pauvres gens à qui ils font miroiter le paradis.

L’hégémonie des Américains a été exposée au danger d’une victoire potentielle du nazisme en Europe, raison pour laquelle ils sont entrés en guerre en admettant la présence des Russes. Pauvres Français qui ont cru que les Américains venaient à leur secours (*) !!! Ce qui intéressait ces gens-là c’était, et c’est encore le cas aujourd’hui, de contenir toute velléité de laisser un pays en position de venir dominer le monde. 

Aujourd’hui, cette oligarchie financière a la main mise sur l’OTAN, son bras armé et elle a pris le contrôle des décisions de l’UE avec la complicité servile de l’Allemagne.

L’OTAN a jeté de la poudre aux yeux des dirigeants européens en faisant miroiter une pseudo-protection (Où est-elle aujourd’hui ? Qui est en première ligne ?) « recrutant » des adhérents depuis la réunification de l’Allemagne afin de créer un encerclement de la Russie. 

Depuis 30 ans la Russie demande que les engagements pris et le droit international soient respectés. En face ils ne veulent rien entendre et la provocation continue. Comme par hasard la Suède et la Finlande s’intéressent maintenant à une adhésion à l’OTAN. Ces gens là devraient y réfléchir attentivement avant de s’embourber dans ce « merdier » 

Quand des incompétents se rencontrent on aboutit à la situation actuelle. D’un côté la caste financière utilise l’OTAN pour provoquer la Russie sans aucune crainte de déclencher le conflit auquel on assiste aujourd’hui. D’un autre côté les petits caniches aboient aux ordres montrant leurs crocs inoffensifs. Se rendent-ils seulement compte que si le loup en face éternue nous seront tous balayés d’un revers de patte. Les peuples européens sont jetés au milieu du brasier sans le moindre état d’âme par leurs dirigeants et il est temps de montrer à ces caniches que nous ne sommes pas dupes.

Nous, peuples européens, ne sommes pas des moutons, nous ne devons pas être les instruments d’une guerre destinée à promouvoir le Dieu $. Refusons d’être des larbins, des serfs taillables et corvéables à merci pour satisfaire les politiques, les technocrates bruxellois et cette caste financière qui pourrit le monde.

(*) L’IRAN a rejoint récemment l’OCS suite aux manoeuvres de Trump, ce qui en soi est une très mauvaise chose car ce pays disposant de nombreux atouts en fera profiter ses alliés au sein de l’OCS plutôt que de s’ouvrir à nouveau vers l’Occident.

(*) – Voici ce que disait Harry Truman, alors vice-président des Etats-Unis (New York Times. 22 juin 1941) pendant que la guerre faisait rage entre Allemands et Anglo-Saxons et que les Etats-Unis était encore non belligérante : « Si nous voyons que les Russes l’emportent sur les Allemands nous aiderons les Allemands. Si nous voyons que les Allemands l’emportent sur les Russes nous aideront les Russes« .

(*) – Extrait de Wikipédia

Entre la victoire de l’Allemagne dans la bataille de France et la libération du pays, les Alliés ont bombardé de nombreux sites en France. En tout, 1 570 villes ont été bombardées par les Alliés entre juin 1940 et mai 1945. Le nombre total de morts civils est de 68 778 hommes, femmes et enfants1.

Le nombre total de blessés est supérieur à 100 000. Le nombre de maisons complètement détruites durant les bombardements est de 432 000 et le nombre de partiellement détruites est de 890 000. Les villes les plus détruites2 :

Bretagne :

Les bombardements en Normandie durant et après le débarquement furent particulièrement dévastateurs. L’historien français Henri Amouroux dans La Grande histoire des Français sous l’Occupation déclare que 20 000 civils furent tués dans le Calvados, 14 800 dans la Manche, 10 000 en Seine-Inférieure, 42 000 dans l’Orne, 3 000 dans l’Eure pour un total supérieur à 50 000. Pour comparaison, durant l’année 1943, 7 458 civils français meurent des bombardements alliés.

Les bombardements alliés les plus meurtriers durant l’occupation allemande sont :

  • Dunkerque, 27 mai 1940 : plus de 1000 morts (surtout civils).
  • Boulogne-Billancourt 2–3 mars 1942, plus de 600 personnes tuées,
  • Saint-Nazaire 9, 14, 17 et 18 novembre 1942, 228 morts,
  • Rennes 8 mars 1943, 299 morts,
  • Boulogne-Billancourt 4 avril 1943, 403 morts,
  • Le Portel 8 septembre 1943, 510 morts,
  • Banlieue ouest de Paris 9 et 15 septembre 1943, 395 morts,
  • Nantes 16 et 23 septembre 1943, 1 247 morts,
  • Toulon 24 novembre 1943, 450 morts,
  • Lille 9 et 10 avril 1944, 450 morts,
  • Rouen 18 et 19 avril 1944, 900 morts,
  • Noisy-le-Sec 18 et 19 avril 1944, 464 morts,
  • Juvisy-sur-Orge 18 et 19 avril 1944, 392 morts,
  • Paris 20 et 21 avril 1944, 670 morts,
  • Sartrouville 27 et 28 mai 1944, 400 morts,
  • Orléans 19 et 23 mai 1944, 300 morts,
  • Saint-Etienne 26 mai 1944, plus de 1 000 morts,
  • Lyon 26 mai 1944, 717 morts,
  • Marseille 27 mai 1944, 1 752 morts,
  • Avignon 27 mai 1944, 525 morts,
  • Lisieux 6 et 7 juin 1944, 700 morts,
  • Vire 6 et 7 juin 1944, 400 morts,
  • Caen 6 et 7 juin 1944, plus de 1 000 morts,
  • Le Havre 5 au 11 septembre 1944, plus de 5 000 morts,
  • Royan 5 janvier 1945, 1 700 morts

Le , les bombardements alliés firent 3 012 victimes civiles à MarseilleAvignonNîmesAmiensSartrouvilleMaisons-Laffitte et Eauplet3,4.

Références

  1.   Eddy Florentin, Quand les Alliés bombardaient la France, Paris, Perrin, 1997.
  2.   Jean-Claude Valla, La France sous les bombes américaines 1942-1945, Paris, Librairie nationale, 2001.
  3.   Henri Amouroux, La Grande histoire des Français sous l’Occupation, volume 8.
  4.   Roger Céré et Charles Rousseau, Chronologie du conflit mondial, SEFI, Paris, 1945,  253.

lectures instructives

https://www.cairn.info/revue-herodote-2008-2-page-221.htm

https://www.chroniquesdugrandjeu.com/2022/02/petit-chenapan-va.html

Deux interprétations de l’affaire ukrainienne », par Thierry Meyssan, Réseau Voltaire, 15 février 2022, www.voltairenet.org/article215609.html

La Russie veut contraindre les USA à respecter la Charte des Nations unies », 4 janvier 2022.

Washington refuse d’entendre la Russie et la Chine », 18 janvier 2022. 
Washington et Londres, atteints de surdité », 1er février 2022. 
Washington et Londres tentent de préserver leur domination sur l’Europe », 8 février 2022.

Facon Isabelle, « Quel tournant asiatique pour la Russie ? », Revue Défense Nationale, 2015/6 (N° 781), p. 79-84. DOI : 10.3917/rdna.781.0079. URL : https://www.cairn.info/revue-defense-nationale-2015-6-page-79.htm

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :