Pas le temps.

Un ministre de la Santé est toujours très occupé à trouver des solutions pour supprimer des lits dans les hôpitaux publics, ça ne dispose pas de beaucoup de temps pour se préoccuper du bien-être des citoyens. 

« Depuis plusieurs années déjà, l’aide-soignante Hella Kherief, également militante CGT, alerte sur les conditions de vie déplorables de certains Ehpad. Elle avait même demandé à être reçue par la ministre de la Santé de l’époque, Agnès Buzyn, mais en vain.  

Ainsi que le relate 20 Minutes ce mercredi 9 février, la lanceuse d’alerte Hella Kherief n’est « pas du tout surprise du constat qui est fait » par Victor Castanet, dont le livre intitulé Les Fossoyeurs, a fait grand bruit depuis sa sortie fin janvier 2022. Il y pointe du doigt les conditions de vie des personnes âgées résidant dans les Ehpad gérés par le groupe Orpea.

Hella Kherief avait elle aussi alerté sur la situation il y a quelques années. Elle avait même écrit un livre traitant de ce sujet et paru en 2019. Moins médiatisé que celui de Victor Castanet, il avait cependant « permis aux familles d’être plus vigilantes quant à la prise en charge de leurs aînés » et avait également pu libérer « la parole des soignantes ».

« Aucun politique n’a répondu présent sur ces questions »

« C’est exactement les mêmes choses que je dis depuis toutes ces années », a expliqué la lanceuse d’alerte à 20 Minutes avant d’ajouter : « Dans les Ehpad privés, on se fait de l’argent sur le dos des patients et il y a de graves défaillances. Et c’est bien qu’on en parle. Contrairement à moi, le journaliste a eu le temps d’investiguer pendant plusieurs années, et de mettre en lumière tout le système derrière ces Ehpad, notamment financier. »

En effet, entre le manque de matériel, les conditions de travail du personnel et leurs sous-effectifs, les personnes âgées dans ces Ehpad sont confrontées à une forme de maltraitance.

Hella Kherief a encore révélé au journal que malgré ses demandes d’entretiens auprès de la ministre de la Santé de l’époque Agnès Buzyn, cette dernière ne l’avait jamais reçue. « On m’avait dit qu’elle n’avait pas le temps ou qu’elle n’était pas la plus compétente. Aucun politique n’a répondu présent sur ces questions », indique la militante. Elle ajoute avoir été invitée sur les plateaux de télévision à ce moment-là. « On m’écoutait, mais il n’y a pas eu de suite », déplore-t-elle.

« Si je baisse les bras, ceux qui aimeraient les lever n’oseront plus le faire »

Pour elle, si aujourd’hui la question « fait du bruit, c’est parce qu’on a touché aux porte-monnaie des riches ! L’Ehpad Les Bords de Seine dont parle le livre, c’est 16 000 € par mois ». Elle n’est pas dupe non plus sur le fait que cela arrive à quelques semaines des élections présidentielles.

« Il faut vraiment que tous les politiques réunis mettent en place une loi pour le grand âge, et que ce soit une priorité, pour que tout ce système cesse », avertit encore l’aide-soignante, qui a été « blacklistée dans les Bouches-du-Rhône » pour« avoir dénoncé ce qui se passait dans les Ehpad ». Pour autant, elle n’a jamais arrêté le combat. « Si je baisse les bras, ceux qui aimeraient les lever n’oseront plus le faire », a-t-elle conclu auprès de nos confrères.« 

Source : https://www.epochtimes.fr/maltraitance-dans-les-ehpad-agnes-buzyn-na-jamais-voulu-recevoir-la-lanceuse-dalerte-hella-kherief-car-elle-navait-pas-le-temps-1951266.html

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :