Ils dilapident nos impôts

« Les élus de la majorité à la Région Bretagne viennent de décider de prendre 30 000€ dans la poche des contribuables Bretons pour financer SOS Méditerranée, association immigrationniste qui récupère des migrants envoyés par des passeurs trafiquants d’êtres humains, pour les ramener en Europe alors que les côtes africaines sont pourtant plus proches.

A la Région Bretagne, les élus du Rassemblement national sont les seuls à avoir voter contre cette subvention, comme le rappelle Gilles Pennelle dans un communiqué adressé à la presse ce jour :

Après deux subventions de 50 000 € par les départements d’Ille-et-Vilaine et du Finistère l’année dernière, après les 150 000 € sur 3 ans votés de nouveau par le département d’Ille-et-Vilaine le 25 novembre dernier, après les 75 000€ alloués par le Conseil régional de Bretagne au mois de mai dernier, le Conseil régional de Bretagne a une nouvelle fois voté hier après-midi une subvention de 30 000€ à SOS Méditerranée.

Rappelons que cette organisation ne secourt pas les migrants, elle organise leur traversée en lien avec les mafias de passeurs et se rend complices des trafiquants d’êtres humains.

Les « belles âmes » qui se disent « humanistes » devraient écouter le cardinal guinéen Robert Sarah : « Il y a une triple trahison : on arrache des jeunes d’Afrique, des forces vives qui pourraient développer le continent, des organisations humanitaires sillonnent l’Afrique pour pousser de jeunes hommes à la fuite en leur promettant des vies meilleures en Europe et on n’agit pas contre les passeurs. Il faut prendre le mal à la racine ! »

De nouveau, les élus Rassemblement National sont fiers d’avoir été les seuls à voter contre cette subvention de 30 000€ aux frais des Bretons ! 

Les collectivités bretonnes – dont la Région Bretagne – sont un bel exemple de ce qui se fait de plus mauvais en matière de gestion de l’argent public : arrosage d’associations via l’argent public (capté par les impôts et taxes locales) sans demande de comptes à rendre sur la gestion de celui-ci, et distribution à des organismes qui ne servent en rien les intérêts de la Bretagne ni des Bretons, pendant que des entreprises croulent sous les charges y compris locales, qui augmentent, ou que des jeunes peinent à trouver des financements pour leurs formations.

Pour comparaison, 30 000 euros, cela représente environ 10 000 repas qui pourraient être servis gratuitement dans les lycées de Bretagne à des lycéens dont les familles rencontrent des difficultés financières.

Chacun ses priorités ?

Pour finir, rappelons que SOS Méditerranée, grâce à ses donateurs forcés (le contribuable, via les collectivités) et à de généreux philanthropes, touche un pactole d’environ 8 millions d’euros par an.  De quoi offrir un repas gratuit au lycée à presque 20% des lycéens de ce pays….« 

Source : https://www.breizh-info.com/2021/12/07/175849/immigration-les-elus-de-la-majorite-a-la-region-bretagne-prennent-30-000e-dans-la-poche-des-bretons-pour-financer-sos-mediterranee/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :