Y-aurait-il un « loup » caché ?

Viiiiiiite, une 5è vague !!! Urgence !!! ….

Quelle urgence ? L’écoulement des stocks de vaccins avant la date de péremption ?

La frénésie vaccinale agite à nouveau les décideurs et s’accélère sous le prétexte d’une 5è vague. Ils n’ont pas osé la qualifier de tsunami pour éviter que les quelques Français qui n’ont pas encore compris qu’ils nous prennent pour les derniers des imbéciles s’aperçoivent enfin de la réalité. Cette énième vague ne semble pas catastrophique puisqu’ils n’ont pas ressorti le croque-mort de 2020 qui officiait lugubrement tous les soirs à la télé nous annonçant le nombre de décès. 

Bizarre cet empressement subit et cette soi-disant surenchère de pandémie qui aurait pu être évitée si les pouvoirs publics avaient pris la peine de faire de la prévention et autoriser les traitements précoces comme le préconisaient de nombreux spécialistes du domaine, notamment le Professeur Raoult, une sommité mondiale en matière d’infectiologie, sans conflits d’intérêts, ce qui n’est pas le cas d’un certain nombre de donneurs de leçons courant les plateaux télé aux heures de grande écoute.

Vaccinons, vaccinons et vaccinons encore !!!

Et si cela n’était qu’une façon de ne pas gaspiller les invendus ?

Article du Paul-Ehrlich Institut Federal Institut for Vaccines and Biomedicines

Pour le vaccin BioNTech/Pfizer Comirnaty, la durée de conservation des flacons congelés a été prolongée de six à neuf mois dans l’Union européenne le 10 septembre 2021.

Cette prolongation de trois mois s’applique aux flacons de lots de vaccins fabriqués après l’octroi de l’agrément.

En outre, cette prolongation de trois mois peut également s’appliquer rétroactivement aux flacons de lots fabriqués avant l’octroi de l’agrément. Les conditions de stockage de -90 °C à -60 °C restent inchangées.

La prolongation de la durée de conservation de trois mois s’applique à tous les flacons fabriqués après le 10.09.2021. À l’avenir, tous les flacons dont la date de péremption est postérieure à mars 2022 auront déjà une durée de conservation de neuf mois et seront étiquetés en conséquence.

Pour les flacons fabriqués avant le 10 septembre 2021, il est possible d’appliquer la prolongation de la durée de conservation de trois mois de manière rétroactive si le carton porte une date de péremption imprimée sur l’étiquette entre juin 2021 et mars 2022 et les conditions de stockage approuvées entre -90 °C et – 60 °C ont été observés.

Source : https://www.pei.de/EN/newsroom/hp-news/2021/211004-comirnaty-haltbarkeit-en.html

Quant à l’OMS, dont la fondation Bill & Melinda Gates (et sa fondation associée GAVI) est le plus gros contributeur financier devant les Etats-Unis (!!!) voici ce qui est préconisé dans une note du 19 juillet dernier quant à l’utilisation intensive des vaccins pour éviter le gaspillage (et les pertes de bénéfices sans doute ?). 

Directives relatives à l’utilisation des vaccins contre la COVID-19 avant leur date de péremption 

Mesures visant à garantir l’utilisation des doses de vaccin avant leur date de péremption 

Dans de tels cas, il convient d’envisager d’améliorer l’accès en augmentant le nombre de séances sur un site ou en créant des sites à des emplacements plus pratiques, en prolongeant les heures de service sur chaque site ou en modifiant l’emplacement des sites existants. Tous les efforts pour répondre à l’hésitation vaccinale et promouvoir la demande doivent être consentis

Bien qu’il soit difficile de prédire dans quelle mesure les efforts visant à mettre en œuvre des stratégies d’administration pour répondre aux besoins des populations prioritaires, à engager des dirigeants communautaires de confiance en tant qu’experts de la vaccination ou à lutter contre l’hésitation vaccinale peuvent accélérer l’utilisation des vaccins à court terme, de tels efforts permettront une adoption optimale des vaccins à long terme.

Les principes directeurs suivants doivent également être pris en compte lors des choix : 

– Lorsque la stratégie choisie nécessite un élargissement des groupes cibles de la vaccination afin d’améliorer l’utilisation, il est important de s’assurer de vacciner les groupes présentant le niveau de priorité le plus élevé avant de passer aux cibles plus générales. Cela garantira le respect du principe de réduction de la mortalité et de la morbidité grave et du maintien des services essentiels. L’élargissement pour inclure tous les adultes éligibles peut être envisagé lorsqu’il existe une forte probabilité que les vaccins ne soient pas utilisés avant la date de péremption, mais seulement après s’être assuré que les groupes présentant le niveau de priorité le plus élevé qui se présentent à une séance soient vaccinés. 

– Au moment de faire vos choix, assurez-vous que le principe d’équité est respecté et que les services de vaccination sont accessibles aux populations les plus vulnérables et mal desservies, y compris les migrants, les personnes déplacées à l’intérieur de leur propre pays et les réfugiés. 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :