Passe sanitaire ! Et si …..!!!

Au mépris des articles 225-1 à 225-4 du code pénal relatif au traitement des discriminations et notamment sur l’état de santé le gouvernement impose la présentation d’un élément justifiant de cet état de santé (https://laplumeducitoyen.org/2021/08/09/quen-est-il-du-code-penal/).

Considérons tout particulièrement l’article 225-3 précisant que « Les dispositions de l’article précédent (225-2) ne sont pas applicables :1° Aux discriminations fondées sur l’état de santé, lorsqu’elles consistent en des opérations ayant pour objet la prévention et la couverture du risque décès, des risques portant atteinte à l’intégrité physique de la personne ou des risques d’incapacité de travail ou d’invalidité.……

Est-ce que le pouvoir exécutif est capable en l’état actuel de cette « coronafolie » de fournir des preuves scientifiquement étayées par des études sérieuses ? Il en est totalement incapable et se trouve donc en défaut par rapport au code pénal de notre République.

Si tous les restaurants, bars, cinémas, théâtres…. privés s’étaient liés pour refuser de jouer le contrôleur de l’état de santé de leurs clients, le pouvoir exécutif n’aurait eu d’autre alternative que de reculer. Du personnel assermenté relevant du milieu médical aurait du être recruté pour interroger les clients. Un serveur de restaurant, un patron de bar, un patron de cinéma ne possède pas la compétence juridique pour vérifier l’état de santé de sa clientèle.

Ils se sont, malgré tout, pliés aux exigences imposées sans discuter. Certains ont bien vécu des subventions accordées pendant que le personnel était au chômage technique. Merci les contribuables !!!

Et si ….

Imaginons que chacun d’entre nous prenne une liasse de papiers et en remplisse ses poches avant d’aller se présenter en files de 10, 15 personnes (en respectant les gestes barrières !), voire plus, devant ces lieux interdits à ceux refusant de jouer les moutons et les cobayes de Big Pharma.

Chacun prenant son temps pour fouiller dans sa liasse en cherchant son « ausweiss », qu’il existe ou non d’ailleurs, pour le présenter au cerbère de l’établissement en refusant que quiconque passe devant !!! La loi ne prévoit pas que l’on puisse « oublier » son « ausweiss » à la maison !

A malin, malin et demi.

Le peuple français s’est libéré du joug de la monarchie et doit refuser d’être soumis au dictat de la finance internationale en restant dans la continuité de 1789 en refusant une néo-monarchie absolue dictant nos vies et nos destins.

Nos anciens se sont battus pour nos libertés, devons-nous effacer leur sacrifice ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :