Discours sur l’état de l’Union

Chacun aura entendu parler du discours sur l’état de l’Union des Etats américains regroupant les 52 Etats sous forme d’un Etat fédéral à régime présidentiel. L’Union Européenne regroupe 27 pays totalement indépendants les uns des autres et n’a rien, pour le moment, d’un ensemble que l’on pourrait qualifier d’Etat fédéral européen. 

Ursula Von der Leyen devrait défendre la stratégie sanitaire de l’UE dans son discours sur l’état de l’Union (Source : https://www.euractiv.fr/section/politique/news/ursula-von-der-leyen-devrait-defendre-la-strategie-sanitaire-de-lue-dans-son-discours-sur-letat-de-lunion/)

Comment se fait-il que ce soit une fonctionnaire, aussi importantes que soient ses responsabilités au sein de l’institution européenne qui soit chargée de cette présentation ? Ce rôle devrait être dévolu au Président de l’Etat européen en poste, le président de la Slovénie.

Une fois de plus nous avons la preuve que cette institution n’a rien de démocratique et ne joue pas le rôle qui devrait être le sien, se consacrer à garantir la paix entre les peuples des pays adhérents et faciliter les échanges économiques entre eux.

Mais depuis bien longtemps nous sommes confrontés à une organisation supra-nationale qui est totalement insensible aux préoccupations des citoyens, nous dicte notre conduite, s’accapare de notre souveraineté nationale.

L’Allemagne domine ce fatras politico-administratif et pèse de tout son poids pour influencer les décisions qui lui sont dictées par les puissances financières anglo-saxonnes. Cette oligarchie unie dans la transformation du monde occidental en un vaste marché ULTRA-LIBERAL. Objectif : maximiser leurs profits en détruisant l’économie traditionnelle c’est à dire le petit commerce, les PME, les productions agricoles à taille humaine. Monopoliser les marchés pour le compte des multinationales, écraser les petits producteurs et toute forme de concurrence est leur seule préoccupation. 

Où est la démocratie dans cette institution européenne ? 

Source : https://www.euractiv.fr/section/politique/news/ursula-von-der-leyen-devrait-defendre-la-strategie-sanitaire-de-lue-dans-son-discours-sur-letat-de-lunion/

Par :  Jorge Valero |  EURACTIV.com | translated by  Charles Szumski

 9 sept. 2021

« La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, devrait vanter le succès de la stratégie vaccinale de l’UE et du passeport sanitaire européen ( il faut savoir que l’UE travaille depuis 2018 sur l’idée d’un passeport européen) lors de son discours sur l’état de l’UE le 15 septembre. 

Elle devrait également mentionner le statut et le rôle de l’Europe dans le monde suite au retrait américain d’Afghanistan.

Jeudi 9 septembre, Mme Von der Leyen a évoqué avec les chefs des groupes politiques du Parlement européen certains des points clés qu’elle entend aborder la semaine prochaine à Strasbourg.

La présidente de la Commission consacrera une partie importante de son discours aux efforts de l’UE contre la pandémie, a déclaré une source du Parlement à EURACTIV. (Qu’en est-il de la gestion des contrats avec Big Pharma?

Sur la base de ses commentaires aux chefs des groupes politiques, elle a l’intention de défendre l’achat conjoint de vaccins (on a vu avec quels succès et quel gaspillage de nos impôts, exemple le Remdesivir !!!) mené par la Commission, ainsi que la stratégie visant à diversifier l’éventail des fournisseurs, a indiqué le fonctionnaire en question. 

Mme Von der Leyen mentionnera également les avantages du passeport sanitaire européen pour faciliter la liberté de circulation (La première étape du contrôle des citoyens dans toutes leurs activités avant l’avènement complet de l’ID2020), et elle insistera sur les opportunités que le fonds de relance apportera pour transformer les économies des États membres, a ajouté la source.

S’adressant aux ambassadeurs nationaux lundi (6 septembre) , Mme Von der Leyen a déclaré que la stratégie de vaccination était une réussite conjointe de la Commission, responsable de l’achat des doses, et des gouvernements nationaux, chargés des campagnes de vaccination, a indiqué un fonctionnaire européen.

Mme Von der Leyen s’adressera aux députés européens deux semaines après le franchissement du seuil des 70 % de vaccination de la population adulte de l’Union. Un chiffre qui reste cependant insuffisant pour atteindre l’immunité de groupe face à la propagation du variant delta

Afghanistan

Elle consacrera une partie importante de son discours à l’autonomie stratégique de l’UE et aux défis géopolitiques, et tirera quelques leçons du retrait chaotique de Kaboul en août.

En outre, elle abordera la situation de l’État de droit dans l’Union et les tentatives de sape des gouvernements hongrois et polonais en la matière.

La présidente de la Commission européenne devrait adopter un ton optimiste sur l’état de l’économie de l’UE, le rebond européen s’étant révélé meilleur que prévu, en partie grâce aux premiers transferts de fonds de relance vers les capitales.

L’économie de l’UE devrait retrouver son niveau pré-pandémie d’ici à la fin de l’année, soit six mois plus tôt que prévu, même si la rapidité de la reprise dépendra de l’évolution de la propagation du virus et des efforts de vaccination.

Les fonctionnaires européens s’attendent à ce que Mme Von der Leyen parle de la réforme des règles budgétaires contrôlant les déficits et les niveaux d’endettement nationaux, de la nécessité de mettre en œuvre des réformes pour améliorer la compétitivité de l’Europe, de la modernisation du marché intérieur et de l’agenda social, puisqu’elle appellera à une reprise équitable qui ne laisse personne de côté.

La dirigeante de la Commission devrait également appeler à une transition équitable en ce qui concerne les objectifs numériques et écologiques, après la présentation de l’énorme ensemble de mesures climatiques proposé avant la pause estivale. Ce « paquet climatique » a cependant été contesté au sein de son collège et au sein des chancelleries des États membres.

Ces derniers jours, certains commissaires et groupes politiques européens, dont les socialistes, ont envoyé leurs contributions à Mme Von der Leyen, qui travaille dans le plus grand secret sur son discours.

Bien que personne n’exclue les propositions accrocheuses, certains fonctionnaires européens ont fait remarquer que le message sous-jacent porterait plutôt sur la réalisation des grandes priorités et des initiatives déjà annoncées, notamment en matière de migration.« 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :