Vaccination ? Indemnisation ???

Protocoles COVIREIVAC (suite…) 

Poursuivons l’analyse de ce projet coordonné par l’INSERM en abordant un chapitre intéressant de ce projet puisque une rémunération est proposée à tout volontaire participant à l’essai clinique d’un nouveau médicament dont on ne sait rien des effets secondaires raison pour laquelle ces phases d’expérimentation sont l’objet d’un protocole extrêmement stricte encadré par des médecins.

(https://www.covireivac.fr/etre-volontaire/quelles-indemnites/

Si l’on en croit ce texte tout cobaye est donc supposé prétendre à une indemnité !

« Les volontaires peuvent être indemnisés en fonction des contraintes qui leur sont imposées (déplacement à l’hôpital, injection du vaccin, prises de sang, etc.). Cette indemnité est prévue par la loi : ses modalités et son montant sont contrôlés par le comité de protection des personnes dont l’avis est obligatoire avant que l’essai soit autorisé. »

Quels montants ont été proposés avant d’accepter de servir de cobaye à une étude sur les effets d’un vaccin utilisant une toute nouvelle technologie ? 

« Cette indemnité n’est pas systématique et elle est interdite pour les personnes vulnérables pour des questions éthiques. En aucun cas la participation à des essais cliniques n’a vocation à devenir un «mode de rémunération» ».

Il ne s’agit donc pas d’une rémunération mais, à en croire ce qui est écrit dans ce projet, les cobayes sont supposés se voir proposer une indemnité pour les contraintes subies pour prendre le temps nécessaire en vue de répondre aux convocations, se soumettre à toute une batterie d’examens médicaux dans le cadre d’un suivi protocolaire sérieux.

« Dans le cas des essais sur les vaccins “Covid-19”, l’indemnité dépendra de l’essai lui-même.

Par ailleurs,le promoteur d’un essai clinique , c’est-à-dire le responsable de l’étude souscrit une assurance qui permet d’indemniser les participants s’ils subissent des dommages du fait de l’essai.« 

Pour qui a été vacciné il y a matière à être rassuré !!!! Le promoteur de l’essai, c’est à dire le laboratoire produisant le vaccin, a souscrit une assurance si vous développez des séquelles.

Erreur ! La commission européenne a parfaitement négocié dans le sens inverse en acceptant le refus des laboratoires d’assumer toutes conséquences relatives à d’éventuelles séquelles consécutives à l’inoculation des cocktails de parties actives et d’adjuvants qu’ils vendent dans le cadre de la lutte anti-covid.

Que penser de cette commission européenne dirigée par Von Der Leyen qui livre les peuples européens au bon vouloir des laboratoires expérimentant à l’échelle de la planète des technologies vaccinales totalement inconnues sans prendre le moindre risque ?

Sans prendre le moindre risque mais en engrangeant des milliards de dollars de bénéfices !

Un avis sur « Vaccination ? Indemnisation ??? »

  1. Bonjour,
    Je pense qu’il est facile de fabriquer un vaccin si on n’est pas tenu au résultat….
    Dans ce cas c’est la porte ouverte à toutes choses du moment que le vaccin se vend bien tout va, l’argent passe alors largement avant la santé, ainsi va le nouveau monde..

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :