Constitution et souveraineté nationale

L’article 3 de notre Constitution stipule que : 

La souveraineté nationale appartient au peuple qui l’exerce par ses représentants et par la voie du référendum. Aucune section du peuple ni aucun individu ne peut s’en attribuer l’exercice.

Qu’en est-il aujourd’hui ? Qui décide de tout, pour tout, ignorant la représentation nationale, sous le prétexte d’un état de crise sanitaire qui n’a plus d’état de crise que le nom ?

Exit le croque-mort à la mine sombre qui nous annonçait le nombre de décès dus au COVID sans préciser que les traitements susceptibles de soigner et empêcher une aggravation de la maladie était interdits. Appels répétés des ARS pour déterminer les cas contacts mais personne pour soigner (1). Confinements et re-confinements alors que les études ont montré que c’était un facteur d’aggravation de la diffusion du virus (2). Préconisation folle d’inciter les personnes présentant des symptômes respiratoires de n’appeler les secours que le plus tardivement possible, d’où l’importance des décès dans les 3 premiers jours d’hospitalisation. 

Les autorités surfent sur le variant « delta » mais on ne sait rien des hospitalisations, de la gravité des cas, des possibilités de soins autre que par une vaccination expérimentale… Aucune statistique, aucune communication intelligente, scientifiquement étayée pour informer les Français.

Ne serions-nous donc que des imbéciles incapables de comprendre par nous-mêmes ? 

L’état d’urgence sanitaire est prolongé jusqu’au 31 décembre 2021(3), l’avant-projet en préparation (*) va proposer un « ausweiss » sanitaire qui sera exigé pour vivre. 

Français, toi qui refuse de servir de cobaye (4) à des laboratoires pharmaceutiques vas-tu devoir survivre tel un paria ? 

Tu seras privé de loisirs, d’accès aux centres commerciaux…. 

Doit-on accepter une telle HUMILIATION !!! Iront-ils jusqu’à nous imposer une privation de soins comme le préconise un député (5)?

Va-t-on devoir porter un signe distinctif pour signaler notre refus d’être un cobaye ?

Jusqu’ou ira cette folie d’imposer aux Français l’inoculation de produits dont on ne sait rien des éventuelles séquelles à long terme puisque les protocoles standards édictés par les autorités de santé (6) sont ignorés.

Les essais cliniques sont supposés durer plus d’une décennie et la frénésie vaccinale ne semble plus être surveillée que par de la pharmacovigilance?

(1) https://laplumeducitoyen.org/2021/03/28/lettre-ouverte-a-mon-chien/

(2) Intervention de Vincent pavan mathématicien à 1.03.35 sur la vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=JLMn7rb-qHc&t=3s

(3) https://www.legifrance.gouv.fr/jorf/id/JORFTEXT000043134078

(4) https://laplumeducitoyen.org/2021/07/16/frenesie-vaccinale-bizarre/

(5) intervention du 16 juillet 2021 de JC Lagarde sur LCI

(6) https://solidarites-sante.gouv.fr/soins-et-maladies/medicaments/le-circuit-du-medicament/article/le-developpement-du-medicament

(*) Avant-projet de loi

L’article 1er prévoit d’étendre l’usage du passe sanitaire – vaccination complète, test PCR ou antigénique négatif ou avoir guéri du covid-19 depuis moins de six mois – pour « les activités de loisirs », comme les cinémas et salles de spectacles, « les activités de restauration ou de débit de boissons », les « déplacements de longue distance par transport public », soit les TGV et intercités, « les foires ou salons professionnels », « les grands établissements et centres commerciaux » ou encore « les services et établissement accueillant des personnes vulnérables, sauf en cas d’urgence ».

Le texte précise que la réglementation « est appliquée en prenant en compte une densité adaptée aux caractéristiques des lieux, établissements ou événements concernés, y compris à l’extérieur ».

Point important : les adolescents de 12 à 17 ans ne seront pas soumis à l’obligation du passe jusqu’au 30 août.

Sanctions : 6 mois de prison et 10.000 euros d’amende pour les usagers, un an de prison et 45.000 euros pour les exploitants (source : https://www.publicsenat.fr/article/parlementaire/document-l-avant-projet-de-loi-sur-l-obligation-vaccinale-et-le-passe

2 commentaires sur « Constitution et souveraineté nationale »

  1. La constitution construite pour De Gaulle a été manipulée par ses successeurs non pas dans l’intérêt général mais au profit de ceux qui les ont financés
    Elle doit donc être revue ou remplacée par une nouvelle constitution qui garantisse en toutes circonstances le pouvoir du peuple souverain.
    Hors de cette contrainte point de salut.
    Macron c’est CREON et nous sommes Antigone.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :