27, 28, 29, 30 …

L’UE est un assemblage hétéroclite de 27 pays. 27 nations dont les cultures, les identités, les références historiques n’ont rien de véritablement commun, si ce n’est pour certains, un passé marqué par le souvenir de la violence des guerres. 

C’est au tour de la Slovénie d’assurer la présidence de l’UE à compter du 1er juillet 2021 et l’un des objectifs de cette nouvelle présidence est de se concentrer sur son élargissement à d’autres pays avec la distribution d’une quinzaine de milliards d’€ à des pays candidats, dont une partie à la Turquie (!!!) afin de se mettre en conformité avec les exigences européennes en vue de leur intégration.

Avant même de se préoccuper de nouvelles adhésions, l’attention des chefs d’Etats devrait se porter sur le fonctionnement interne de la Commission Européenne dirigée par Ursula Von Der Leyen. Certains points nécessiteraient un éclaircissement pour une application de la démocratie et une vision claire et raisonnée de la gestion des fonds européens, comme sont en droit de l’attendre les pourvoyeurs du financement de cette institution, à savoir les contribuables européens.

La démocratie au sein même de l’institution semble ne pas être véritablement appliquée puisque des députés européens se sont vus refuser l’accès à l’intégralité des contrats liant la commission européenne aux laboratoires pharmaceutiques fournisseurs de vaccins. 

https://www.europarl.europa.eu/news/fr/headlines/society/20210114STO95642/vaccins-contre-le-covid-19-plus-de-solidarite-et-de-transparence

https://www.michele-rivasi.eu/politique/hey-la-commission-plus-de-transparence-et-de-controle-democratique-sont-necessaires

La Commission Européenne ne dispose que du pouvoir exécutif et son contrôle fait partie de la mission du Parlement Européen. Cette forme d’obstruction caractérisée, inadmissible, est contraire à l’esprit démocratique qui devrait animer l’institution.

Autre point sur lequel les 27 partenaires devraient se pencher, l’octroi de financements à certaines entités dont on est en mesure de s’interroger quant à leur légitimité à bénéficier de fonds européens pris sur les impôts des citoyens.

https://laplumeducitoyen.org/2021/06/04/ue-etranges-financements/

https://laplumeducitoyen.org/2021/03/31/a-quoi-joue-donc-lunion-europeenne/

Pendant ce temps les négociations sur l’asile et l’immigration sont toujours dans l’impasse, bien qu’il s’agisse d’un sujet de la plus grande importance compte-tenu de l’arrivée massive de migrants et l’absence totale de contrôle de ces flux.

La France s’enfonce lamentablement dans ce marasme technocratique qui grignote sa souveraineté et pénalise les Français sur le plan fiscal. 

https://laplumeducitoyen.org/2021/06/01/ue-censure-danger/

https://laplumeducitoyen.org/2021/04/19/quand-g-soros-conseille-lue/

Quelle est donc l’utilité réelle pour notre pays de rester soumis au dictat d’une telle institution technocratique ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :