Imbécilité + couardise = la France demain

Dans un précédent article intitulé « Ce n’est pas chez nous, alors on s’en fout« (*) on avait noté l’état d’esprit qui règne chez certaines personnes. L’article de la Dépêche en date du 17 mai ne fait que confirmer le fait que d’une part des individus s’arrogent des droits ou donnent des leçons au mépris de tout forme de civilité et que d’autre part des personnages susceptibles d’être respectables ne sont en fait que des êtres dénués de courage, d’intelligence et de respect des autres.

« Alors qu’elle se rendait dans un point relais à Bordeaux, afin de récupérer un colis, son fils, Nino, 6 mois se réveille et réclame le sein. « J’essaie de le faire patienter une dizaine de minutes, mais ça ne fonctionne pas, il a vraiment très faim », raconte-t-elle. 

La jeune femme, qui porte un vêtement adapté « qui s’ouvre sur les côtés » pour allaiter « en toute discrétion », décide alors de nourrir son enfant au sein. « Là en plus, vu qu’il y avait du monde, j’ai caché avec ma veste », précise-t-elle.

Cependant, son geste dérange une cliente. « Vous n’avez pas honte ? », lui lance-t-elle, avant d’ajouter : « La nouvelle génération est là pour s’exhiber. Vous êtes une maman, vous devez prévoir les repas de votre fils. Vous auriez dû faire ça chez vous. Ce n’est pas quelque chose que l’on fait comme ça en public, c’est n’importe quoi ». « Plus elle hurlait, plus je me faisais insulter, et plus elle avançait vers moi (…) Je me suis pris une gifle en pleine poire, avec bébé dans les bras », relate Maÿlis.

Les autres personnes présentes dans la file d’attente ne lui viennent pas en aide. Pire, « la dame derrière elle, l’a félicitée », rapporte-t-elle. « Le reste de la file a baissé la tête, a ignoré. Personne n’a réagi, vraiment personne ».

Sonnée, la jeune femme remet alors son fils dans sa poussette et rentre chez elle, en larmes. « J’aurais tellement aimé réagir mais avec un bébé dans les bras, vous voulez faire quoi ? », questionne-t-elle.

Une amie de Maÿlis, qui a assisté à la scène en appel vidéo, décide de raconter l’agression sur un groupe Facebook bordelais. « On a eu plus de mille et quelques réactions positives. Ça m’a énormément encouragé à porter plainte ».

Cependant, Maÿlis se retrouve face à un individu peu compréhensif, qui lui demande à « quel pourcentage précisément » on voyait sa poitrine. « Je lui ai répondu zéro (…) Il m’a gentiment fait comprendre que c’était un peu de ma faute et que je l’avais cherché. Ça m’a choqué mais j’ai pris sur moi ».

Comment se nomme la personne ayant agressé cette maman ? 

Source : https://www.ladepeche.fr/2021/05/17/je-me-suis-pris-une-gifle-en-pleine-poire-une-mere-agressee-car-elle-allaitait-son-fils-a-bordeaux-9550339.php

(*)https://laplumeducitoyen.org/2021/02/12/cest-pas-chez-nous-alors-on-sen-fout/

Un avis sur « Imbécilité + couardise = la France demain »

  1. Félicitations pour cet article. Une pétition de Mes.Opinions.com est en ligne pour soutenir cette maman. Merci de la signer ! Tout le monde se doute de l’identité de la gifleuse… En France, on n’avait jamais vu ça, qu’une mère allaitante se fasse gifler ! Au contraire, ces mères avaient le droit au respect de tous ! Faut-il que la France soit infestée de ceux venus d’ailleurs pour qu’allaiter son enfant soit devenu une faute ! Il faut réagir maintenant sinon ce sera comme en Afghanistant : les femmes devront porter la burka !

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :