Monsieur le député…

Dans une interview diffusée sur Sud-Radio (*) le député PS David Habib, interrogé sur la lettre des militaires ayant manifesté leur crainte quant à la situation d’insécurité dans laquelle se trouve la France aujourd’hui, reproche aux 18 signataires encore en activité d’enfreindre des règles qu’ils seraient les premiers à transgresser.

« Permettez-moi de corriger Monsieur le député, les premiers à enfreindre les règles et, ce qui est infiniment plus grave, la loi républicaine, sont cette frange d’individus dont certains ne sont ni Français, ni en situation régulière sur notre sol, islamistes radicaux, trafiquants de drogue, agresseurs de policiers, de pompiers, de médecins ou de simples citoyens et toute une populace qui pourrit la vie des Français.

Ces militaires, en activité ou en retraite, se sont engagés pour poursuivre le combat pour la liberté de la Nation mené par nos anciens dont des milliers de noms sont inscrits sur les monuments aux morts érigés dans toutes les communes de France. Leur vie est consacrée à notre pays et les traiter de « pieds-nickelés » est une injure indigne d’un représentant du peuple.

Combien de soldats français sont morts pour que vous et moi soyons libres aujourd’hui, pour que vos enfants et les miens puissent évoluer dans un pays de liberté. Ces militaires ont des conjoints, des enfants qui vivent sur le sol de France et sont confrontés quotidiennement comme la majorité des Français à l’insécurité, la violence qu’exercent les sinistres personnages évoqués précédemment. C’est sans doute la raison de leur engagement dans la signature de cet appel aux autorités compétentes et une majorité de citoyens français le comprend parfaitement. 

Comment un soldat en « OPEX » peut-il vivre son engagement, exposer sa vie et se consacrer pleinement à sa mission sachant qu’il laisse sa famille dans un pays où la loi républicaine est bafouée en permanence, où un chauffeur de bus est agressé et tué sauvagement, où un enseignant est égorgé dans la rue, où une policière est égorgée au sein même d’un commissariat, où des terroristes sont capables de massacrer 130 personnes, où des femmes, des jeunes filles parfois mineures se font violer par des individus entrés illégalement sur notre territoire. Une longue et triste liste d’actes meurtriers inadmissibles pour nous, simples citoyens.

On en arrive au point ou le président de la République ose dire qu’il faut « protéger » les policiers !!! Dans quel monde vit-on Monsieur le député ? 

Le peuple de France, celui qui respecte la loi républicaine, travaille, paie ses impôts et n’aspire qu’à une existence sereine, est EXCEDE par cette situation. Il éprouve un réel sentiment d’abandon de la part des autorités responsablesdont vous, élus, faites partie.

Vous concluez votre intervention en évoquant votre lutte contre l’injustice ce qui, somme toute en tant qu’élu du peuple français, est votre devoir. Mais l’injustice, Monsieur le député, se fait aujourd’hui au détriment de la Nation française qui subit les atteintes au respect de la République.

Un vieux citoyen de 75 ans (16 mois d’armée classe 662A à mon actif)

SUD-RADIO – média sans concession acceptant les avis de tout le monde comme devraient le faire les médias « mainstream » qui refusent les débats et ne diffusent qu’une information orchestrée par le subventionneur.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :