Repeuplement médical (suite…)

Pour information ! Une suite des suites précédentes !

Par arrêté du ministre des solidarités et de la santé en date du 27 avril 2021, sont autorisées à exercer en France la profession de médecin dans la spécialité « chirurgie orthopédique et traumatologique » en application des dispositions de l’article L. 4111-2 (I) du code de la santé publique et du IV de l’article 83 de la loi n° 2006-1640 du 21 décembre 2006 de financement de la sécurité sociale pour 2007 modifiée, les personnes dont les noms suivent :
M. ABBADI (Abdelmalek), né le 16 juin 1978 à Sidi Bouzid (Tunisie).
M. ABBASSI (Hatem), né le 28 janvier 1976 à Tunis (Tunisie).
M. BAVOUIDIBIO (Source : Aubert), né le 1er juillet 1964 à Brazzaville (Congo).
M. DIAKITE (Abdoulaye), né le 19 septembre 1981 à Kankan (Guinée).
M. HAMDADOU (Aadel), né le 3 octobre 1963 à Alger (Algérie).
M. MEHERZI (Malek), né le 30 novembre 1984 à Ariana (Tunisie).
M. RABOUDI (Mohamed, Taieb), né le 26 mai 1982 à Dar Chaabane (Tunisie).

Source : https://www.legifrance.gouv.fr/jorf/id/JORFTEXT000043427238

Par arrêté du ministre des solidarités et de la santé en date du 27 avril 2021, est autorisée à exercer en France la profession de médecin dans la spécialité « Chirurgie orthopédique et traumatologique » en application des dispositions de l’article L. 4111-2 (II) du code de la santé publique la personne dont le nom suit :
M. MUNETON HERRERA (David, Alejandro), né le 11 août 1976 à Medellin (Colombie).

Source : https://www.legifrance.gouv.fr/jorf/id/JORFTEXT000043427243

3 commentaires sur « Repeuplement médical (suite…) »

  1. Le 26 nov. 2020, le quotidien TSA Algérie publiait un entretien avec Abderrahmane Dahmane, ex-inspecteur de l’EN et ancien conseiller de Nicolas Sarkozy. Ce franco-algérien y évoquait la place des Algériens en France, « une communauté de cinq millions », en faisant valoir que : « plus de 10.000 médecins algériens font fonctionner les hôpitaux (français). » Ce chiffre est en train d’exploser si l’on s’en réfère à vos articles (le 1er daté du 29 déc. 2020) qui alertent sur le fort recrutement, en France, de médecins originaires du Maghreb, et plus particulièrement de l’Algérie.
    Je me permets de mettre le lien pour l’article. Cordialement

    https://www.tsa-algerie.com/macron-devrait-plutot-soccuper-de-la-situation-dramatique-des-francais/

    J'aime

  2. Sur une pétition en cours, contre la réforme des études de Santé (Loi du 24/07/19) et concernant les étudiants PASS/LAS 2020-2021, j’ai relevé les observations de deux médecins, quant à la politique du ministère de la Santé pour le recrutement des médecins et pour la formation des étudiants en médecine :
    « Le système actuel me paraît abominablement complexe, source de stress pour ces jeunes et prive le système de soins de jeunes compétents. Nous avons besoin de jeunes médecins pour assurer la relève. C’est aberrant, vous bloquez les jeunes français motivés et bosseurs et vous allez chercher des roumains pour faire tourner les services ! On marche sur la tête !!! »
    « J’ai eu du mal à comprendre pourquoi le numerus clausus était aussi sévère alors que nos hôpitaux fonctionnent tous sur des médecins étrangers (je n’ai rien contre eux). Après plusieurs années de réflexion, j’ai enfin compris. Pourquoi payer la formation de nos étudiants alors qu’on peut récupérer des médecins tout formés (plus ou moins bien) dont la formation a été payée par d’autres états. On peut essayer de lutter mais… »

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :