Les cousins d’Amérique

Un article des échos de mars 2019 nous éclaire sur trois cabinets* de conseil en stratégie les plus prisés du marché : Mc Kinsey, Bain et BCG. Dans le milieu, on les appelle les MBB. .

Ces trois cabinets américains implantés en France « mènent une guerre des talents pour assouvir leurs besoins. » 

Ils puisent dans le même vivier : -Pour les profils « business », HEC, l’Essec, l’Escp et l’Emlyon. – Côté ingénieurs, Polytechnique, Centrale Supelec, Mines Paris, l’Ecole des Ponts, Telecom Paris Tech. Sciences Po Paris vient compléter la « short-list » des écoles ciblées pour intégrer ce milieu fermé.

Bain & Company a été créé en France en 1985. Sur le site, on trouve des articles de presse sur Emmanuel Macron, notamment celui de Reuters daté du 23 novembre 2017 et titré « Macron effect turns U.S. business bullish on France- survey » (‘leffet Macron’, en français). Son élection à la présidence de la France était très attendue par the French business community si l’on en croit Bloomberg (28 avril 2017).

Le 10 mai 2017, c’est au tour du New York Times de faire parler des témoins : « Mr Macron had said during the campaign that he would ease business regulations. » « He understands business, and he’s got a strategic plan. » « He talks about economic reforms and investing more in job training », espérait un jeune chômeur français. 

(Ne pas oublier le CV de Monsieur Macron, banquier chez Rothschild avant d’être ministre de l’économie du 26 août 2014 au 30 août 2016).

Le cabinet Bain & Company a été recruté pour la gestion du premier déconfinement des Français.

Mc Kinsey & Company inc France a été chargé lui, en décembre 2020,** de définir notre stratégie vaccinale et de la logistique du transport des doses. Un cabinet anglais aurait également été mandaté.

A sa tête, Victor Fabius (fils de Laurent Fabius). On y retrouve aussi Maël de Calan, ancien prétendant à la présidence des Républicains, proche d’Alain Juppé, en tant qu’associate partner de la firme américaine.

Le recours à Mc Kinsey a été révélé par le site Politico, – info corroborée par Le Canard enchaîné. Il nous en coûterait deux millions d’euros par mois. Cette information a été rapportée par l’hebdomadaire Le Point le 6 janvier 2021, aussitôt confirmée par le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, après le Conseil des ministres : le recours à Mc Kinsey venait « en appui des conseils stratégiques et logistiques ».

Par ailleurs, Le Canard enchaîné a précisé que Maël de Calan était présent aux réunions portant sur la vaccination au ministère de la Santé, en compagnie des agences régionales de santé et des directeurs d’hôpitaux

« Malgré son conseil d’orientation, son conseil de guerre et ses cinq comités consultatifs, le gouvernement ne savait pas comment s’y prendre » (Bd Voltaire).

Rappelons enfin que la « start-up nation » Mc Kinsey avait accompagné l’AP-HP dans la création de l’application Doctolib.

BCG – Le 13 février dernier, Reporterre publie un article*** dûment étoffé dont le titre est : « Pour défendre son action climatique, le gouvernement s’offre les services d’un cabinet de conseil international ».

« (le gouvt) a sollicité Boston Consulting Group, un cabinet de conseil en affaires avec le CAC 40. Des députés et des syndicalistes s’inquiètent de potentiels conflits d’intérêts et se demandent pourquoi le Haut Conseil pour le climat n’a pas été mandaté. »

Vous l’aurez compris, le cabinet de Boston n’est autre que BCG, l’un des 3 MBB.

Sous le feu des critiques après la vaine et coûteuse Convention citoyenne (https://laplumeducitoyen.org/2020/07/26/gabegie-financiere/), après le rapport du CESE (Conseil économique social et environnemental) en date du 27 janvier 2021 et une lettre ouverte de 110 associations, le gouvernement a souhaité « évaluer les effets des mesures prises depuis le début du quinquennat, en 2017, en prenant en compte les autres lois déjà votées. Pour ce faire, le ministère de la Transition écologique a commandé un rapport au cabinet de conseil… »(BCG) qui « est une multinationale réputée dans le monde des affaires…

Rendue publique le 10 février, l’étude conclut que les mesures seraient ‘globalement à la hauteur de l’objectif de 2030, sous réserve de leur exécution intégrale et volontariste’. La formule a été reprise par l’exécutif et citée abondamment par plusieurs médias, dont l’Agence France Presse. »

La France a beaucoup de chance. Si elle n’a pas d’amis et n’a que des intérêts d’après le président, elle a des cousins d’Amérique tellement prévenants et tellement prévoyants !

Claudine B.

*https://start.lesechos.fr/travailler-mieux/recrutements-entretiens/bain-bcg-mckinsey-ce-quil-faut-savoir-avant-de-postuler-1175685

**https://www.europe1.fr/societe/deux-cabinets-de-conseil-prives-aident-le-gouvernement-sur-la-strategie-vaccinale-4016551

***https://reporterre.net/La-discussion-du-Covid-19-est-placee-sous-couvre-feu

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :