Vous avez dit police municipale ?

A la lecture de l’article ci-dessous paru sur le site de Breizh-info du 17 avril 2021 force est de constater que L’Etat français se désengage d’un devoir régalien fondamental, celui d’assurer la sécurité des citoyens en transférant à des personnels n’ayant pas reçu de formation spécifique comme les fonctionnaires de la police nationale (12 semaines en école de police + 2 semaines de stage sur le terrain).

La scène s’est déroulée à Nantes :

« De hauts cris s’élevaient des abords de la ligne 1 du tramway, entre la station Commerce et l’ex-square Fleuriot de Langle, ce vendredi soir 16 avril vers 17h40. Une dizaine de véhicules de la police municipale, ainsi que de la police municipale des transports, pour une trentaine d’agents sur place, semblaient en grande difficulté face aux dealers qui tiennent les lieux à cette heure.

Plusieurs groupes de dealers d’origine nord-africaine, en nombre entre les voies du tramway et les boulangeries, ne se sont pas privés pour insulter et même bousculer les policiers municipaux, nettement moins à leur aise que lorsqu’ils font faire la queue aux clients du marché de Talensac, transformé en camp retranché tous les week-ends – il est bien connu que ce qui sauve du coronavirus, ce n’est pas le vaccin ou l’hydroxychloroquine, mais le rubalise et la barrière Vauban – ou qu’ils menacent d’amendes les commerçants nantais qui stationnent le temps d’une livraison ou d’un réassort.

Copieusement hués, y compris par des manifestants redescendus de la marche pour une loi sur la transition énergétique, qui s’était achevée en sit-in au confluent de la rue du Calvaire et du cours des Cinquante Otages, les policiers municipaux ont finalement décroché – plusieurs voitures ont quitté les lieux aussi vite qu’elles y étaient arrivées, sirène à fond. Les dealers restèrent maîtres des lieux, et le firent savoir par de hauts cris.

Pas pour longtemps – un quart d’heure plus tard, d’autres sirènes se firent entendre, celles de la vraie police. Vers 18 heures 30, la place était, pour une fois, vide et nette de dealers« .

Source : https://www.breizh-info.com/2021/04/17/162756/nantes-face-aux-dealers-la-police-municipale-abandonne-le-terrain/

A noter au passage la collusion entre manifestants « verdâtres » et dealers à l’encontre de la police ! Mis à part le terme complicité, quel autre qualificatif pour apprécier un tel comportement ?

Loi sur la sécurité globalei, dont semblent si fiers parlementaires et politiques de la France d’En-Haut.

Le texte prévoit une expérimentation dans le domaine de la police municipale. Cette expérimentation, prévue initialement pour trois ans, a été portée à cinq ans par le Sénat. Elle doit débuter au plus tard le 31 octobre 2021 (au lieu du 30 juin) et sera ouverte aux communes et intercommunalités volontaires, comptant au moins 15 agents de police municipale (contre 20 à l’origine). Elle permettra aux policiers municipaux de constater par procès-verbal certains délits (vente à la sauvette, conduite sans permis ou sans assurance, consommation de stupéfiants…), d’immobiliser des véhicules ou de saisir des objets. Un amendement sénatorial prévoit une évaluation à mi-parcours de l’expérimentation. 

Le texte facilite également la mutualisation entre les communes des policiers municipaux (ou des gardes champêtres) et crée un cadre légal pour doter Paris d’une police municipale en 2026. Un amendement du Sénat instaure un conseil parisien de sécurité afin d’associer les maires d’arrondissement aux grandes orientations de la police municipale parisienne.

Les parlementaires ont, en outre, renforcé l’information des maires sur les suites judiciaires données aux infractions constatées sur leur commune, notamment s’agissant des classements sans suite.

Quelles infractions seront classées sans suite ? Le viol, l’agression à main armée, le stationnement interdit ou peut-être le fait de traverser la rue hors les passages piétons ?

On assiste à une véritable destructuration de l’Etat, une étape supplémentaire vers la mondialisation avec à la clé la soumission des Français à la caste anglo-saxonne financière qui ne poursuit qu’un but : devenir les maîtres du monde pour le dominer, lui permettre d’engranger toujours plus de profits et permettre au Dieu $ de conserver son hégémonie.

REAGISSONS ! 

i. il est intéressant de noter que la proposition de loi émane d’un certain nombre de députés dont Monsieur Christophe Castaner qui a tant oeuvré pendant les manifestations des gilets jaunes, laissant les Black Blocks se défouler en toute impunité.

2 commentaires sur « Vous avez dit police municipale ? »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :