« Délatons » joyeusement

« Covid-19.La préfète de la région Grand Est Josiane Chevalier appelle les habitants à signaler les fêtes sauvages« .(https://actu.fr/societe/coronavirus/covid-19-la-prefete-du-grand-est-appelle-a-denoncer-les-fetes-du-nouvel-an-avec-trop-d-invites_38414686.html)

Nous voilà autorisés à pratiquer publiquement et officiellement la délation (d’après le dictionnaire de l’Académie française : délation = XVIe siècle. Emprunté du latin delatio, « dénonciation« .).

Hier, 1er janvier j’ai du annoncer à mon voisin handicapé moteur, se déplaçant très difficilement et dont le seul plaisir est de prendre un apéritif de temps en temps avec nous que désormais ce ne sera plus possible. Tant pis il restera tout seul. Pensez donc s’il se joignait à nous, nous serions 7 ! SEPT personnes autour d’une table dans une pièce de 30 m² pendant une heure. Juste une petite heure car déjà pour faire les 100 mètres qui nous séparent, avec son déambulateur il lui faut une bonne vingtaine de minutes pour venir et autant pour rentrer chez lui !!! Imaginez le désordre que cela va causer sur le territoire français. Impensable ! 

Mais puisque l’occasion nous est offerte de « délater », DELATONS ! 

Sans méchanceté aucune mais fort d’accomplir mon devoir de citoyen je « délate » sans honte ni retenue par simple souci d’appliquer dans le plus pur esprit les paroles sages de JF Kennedy « Ne te demande pas ce que ton pays peut faire pour toi, demande toi ce que tu peux faire pour ton pays. »

Je souhaite donc attirer l’attention sur le comportement d’un certain nombre d’individus commettant des actes que les valeurs de notre Vè République ne peuvent être compris et tolérés par le simple citoyen français. Liste non exhaustive, malheureusement : 

L’amère sentiment de gaspillage d’argent public avec comme exemple récent l’organisation d’une convention citoyenne pour le climat : 150 participants sélectionnés parmi 300 000 numéros de téléphone sur une population de 67 000 000 d’habitants pour un budget global de 5 431 223 € (36208,15 € par membre). Un tel montant investi dans la santé publique eut été certainement plus sérieux.

La gestion incohérente d’une crise sanitaire et la privation de nos libertés fondamentales. Dans la réponse à l’épidémie, l’État a fait preuve d’un triple constat d’un défaut de préparation, d’un défaut de constance dans la stratégie et d’un défaut de communication adaptée : décisions tardives et peu coordonnées, fiasco des masques par manque d’anticipation lourd de conséquences, décisions stratégiques très contestables, confinements n’ayant pas fait leurs preuves, fermetures d’entreprises et de commerces qui détruisent le modèle économique…

L’absence de lutte réelle contre la poussée de la radicalisation islamiste, une réalité dangereuse mais niée par les responsables et la prise de conscience encore inaboutie par les pouvoirs publics du phénomène. Le radicalisme islamiste ne concerne pas uniquement la question du terrorisme ou du passage à l’action violente, mais implique aussi des comportements qui peuvent être pacifiques et qui ne mènent pas à la violence. Il peut être le fait de groupes qui prônent le repli identitaire ou l’entrisme dans le monde associatif et politique. 

La violence quotidienne entraîne un important sentiment d’insécurité dans les rues avec par exemple des manifestations illégales de minorités ayant pour but de nous faire plier à leurs exigences non réprimées. Des black blocs saccagent des commerces et des biens publics sans réelle réaction des forces de l’ordre. L’usage de la force publique est employé pour réprimer des manifestations au départ pacifiques, pompiers, personnels soignants, simples citoyens ayant revêtu un gilet jaune pour protester contre l’étouffement fiscal… 

L’évasion fiscale et la fraude aux prestations sociales qui coûtent des dizaines de milliards d’€ au contribuable.

Le laxisme de l’État envers l’immigration clandestine d’individus par milliers envahissant le territoire français et y séjournent en toute illégalité. Les accords du Touquet ont entraîné une accumulation massive d’individus en situation irrégulière dans la région de Calais dont les habitants pourront vous développer de manière très détaillée tous les soucis que cela leur pose. 

Le sentiment d’impunité des voyous avec de simples rappels à la loi beaucoup trop fréquents alors qu’un simple léger dépassement de vitesse sur la route entraîne systématiquement une amende tout comme l’oubli du masque pour aller à la boulangerie au coin de la rue…

Le traité de Lisbonne trahissant la volonté des français pour contourner le refus du traité établissant une constitution pour l’Europe. 

L’abyssale dette publique que le contribuable français devra un jour supporter.

….

Nous en connaissons tous les auteurs !!!

PS. Suis-je supposé me « délater » moi-même en tant qu’homme blanc, hétérosexuel, monogame, contribuable honnête, citoyen respectueux des règles républicaines… suis-je dans l’anormalité ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :