2022, échéance de la chance

En 2022, nous serons confronter à un choix d’une extrême importance et nous devons saisir cette chance de pouvoir changer radicalement de politique. Il nous faut élire un président digne de représenter la France capable de lui rendre sa place dans le monde perdue par la façon dont a été gouverné notre pays depuis 2007. 

De profondes et vraies réformes doivent être envisagées et pour cela il faut quelqu’un capable de proposer un programme clair et précis, programme qui sera mis en application dès l’élection d’un parlement entièrement renouvelé. Il faut en finir avec les « professionnels de la politique cumulant les mandats ».

C’est à nous, peuple de France de préparer le programme présidentiel du candidat que nous élirons en 2022. Celle ou celui qui prendra en main NOTRE destin devra agir en fonction de nos exigences et de nos préoccupations.

Une femme, un homme sans aucune compétence en politique, en économie, en monétarisme, en géopolitique….. !!! Peu importe, il nous faut élire une personne dotée d’un immense courage politique conscient que le redressement de la France passe par la capacité à s’entourer de personnes compétentes dans leur domaine et l’établissement de consensus susceptibles de satisfaire la majorité. 

Nous devons refuser les programmes :

– bien écrits et manipulés par des professionnels de la communication pour les rendre crédibles.

– remplis de promesses toutes aussi séduisantes les unes que les autres.

– empreints de démagogie gratuite et enivrante.

Comment est-il possible de gouverner dans de telles conditions si ce n’est devoir mentir, renier sa parole, s’acoquiner avec on ne sait qui ..! Nous l’avons suffisamment subi pour le refuser.

Quelques exemples de réformes possibles

Pourquoi ne pas imaginer que le gouvernement 

– soit connu AVANT l’élection pour ne pas tromper l’électorat et les potentiels futurs ministres validés sur la présentation d’un programme précis 

– soit composé de personnalités que les médias traditionnels gravitant dans la sphère politico-médiatique de la France d’en haut n’invitent jamais parce qu’ils déplaisent en exprimant des vérités à cacher assistées par de véritables experts dans leurs domaines respectifs,

– soit restreint et limité aux fonctions strictement régaliennes de l’État

– soit doté d’un puissant ministère très spécialisé dans la lutte contre la corruption et l’évasion fiscale, 

– disposer un porte-parole unique avec interdiction aux ministres de dire n’importe quoi

Dans le programme le/la candidat(e) et son gouvernement doivent s’engager pour :

– instaurer un scrutin proportionnel pour les parlementaires, le pays sera plus difficile à gérer mais la représentation nationale doit être équitable

– une application stricte de la loi républicaine prévue par les textes fondateurs de la République,

– rendre à ces mots liberté, égalité, fraternité leur véritable sens,

– contrôler avec la plus extrême fermeté l’immigration et expulser tous les illégaux

– supprimer toutes ces commissions, comités « théodule » et autres groupements mis en place et présidés par des politiques en mal de reconversion et dont le rôle et l’activité ne présentent aucun intérêt direct pour le fonctionnement de l’État

– supprimer tout subventionnement de ces entités qui devraient être capables, si elles en possèdent la compétence, d’exister par leur action et leur efficacité : syndicats, médias, associations (sauf certaines associations à caractère social, correctement gérées et encadrées)

– une régulation drastique et limitée des revenus dans la fonction publique et des frais de gestion des entités de la république , idem pour les indemnités des élu(e)s et tous organismes dépendants budgétairement de l’Etat

– une action sociale approfondie et strictement contrôlée, fini le gaspillage de nos impôts au profit d’individus vivants à nos crochets, 

– la création de comités citoyens en relation étroite avec les parlementaires et ayant leur avis à donner en fonction des projets et propositions de lois en cours de préparation,

– la suppression des nominations actuellement confiées au pouvoir en place (suppression totale du copinage)

– mandater la Cour des Comptes pour la réalisation d’un audit EXHAUTIF des finances publics et s’engager à mettre en œuvre les recommandations en résultant sous le contrôle du Parlement et des comités citoyens.

– … liste non exhaustive (Education nationale, Aménagement du territoire, Culture, Santé, Environnement, Institutions, Politique étrangère, UE, Justice, Social, Société, Défense nationale…) 

Pourquoi ne pas envisager :

– une modification de la Constitution pour confier le Conseil Constitutionnel à un collège d’universitaires titulaires d’un diplôme de haut niveau en droit constitutionnel. Exit les anciens présidents de la république et la nomination au bon vouloir du président de la République, des présidents du Sénat et de l’Assemblée Nationale de personnalités dont la formation initiale n’est pas forcément spécialisée en droit constitutionnel.

– une modification de la Constitution pour freiner le rôle du président de la république et le rendre plus responsable devant le peuple qui l’a élu.

Ne peut-on envisager qu’un président de la Cour des comptes et ses membres soit élu par le peuple et non pas nommé par le président de la république ? Le rôle de cette cour doit être primordial dans la gestion des finances publiques. Elle doit pouvoir imposer ses recommandations en matière de gestion des deniers publics.

La question de la double nationalité est une notion à reconsidérer. 

Les sujets de réflexion sont nombreux et il est temps que la démocratie s’applique véritablement pour le peuple français.

En résumé : 

– OUI à la démocratie et la loi républicaine

– NON à la démagogie, aux magouilles et copinages.

A vos plumes et vos claviers ! Proposez des idées pour que le navire France reprenne un bon cap.

Un avis sur “2022, échéance de la chance

  1. En effet, 2022 sera l’année cruciale pour notre pays. L’élection présidentielle nous amènera à choisir notre président(e) pour un nouveau quinquennat plus important que jamais. La situation gravissime de la France connaît depuis des lustres s’est amplifiée avec la COVID et autres événements précédents, actuels et à venir. Cette crise sanitaire a plongé le monde dans l’incertitude. En France, dès 2022, l’accession à la charge suprême sera lourde de conséquences et notre choix déterminant. Ne nous laissons pas influencer par les belles promesses, le chant des sirènes politiques de tout bord qui à chaque élection nous bourrent le mou. Rappelons-nous les longues primaires de la gauche, puis celles la droite avec la chute minable du faucon sabolien droit dans ses bottes. Pfffffff.
    Bref, pour ma part je voterai en fonction de mes convictions sans me laisser influencer par les annonces tonitruantes plus alléchantes les unes que les autres. Je voterai pour celle ou celui qui prendra des décisions fortes pour rétablir un état régalien, ce qui ne se fera pas sans dégâts bilatéraux.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :