Fessenheim : 2067 !

Titres des médias le 30 juin 2067 !

« Fin du démantèlement de la centrale nucléaire de Fessenheim dont le réacteur N° 1 a été définitivement mis à l’arrêt et déconnecté du réseau électrique national le 22 février 2020 et le réacteur n° 2, le 30 juin de la même année »

Tout le monde, ou presque, a oublié la centrale nucléaire de Brennilis, petit village perdu dans les Monts d’Arrée en Bretagne construite entre 1962 et 1967 année de la mise en exploitation d’un réacteur à eau lourde, technologie en vogue à l’époque. 

Supplantée par la technique plus performante du réacteur nucléaire à eau pressurisée, la centrale de Brennilis est mise à l’arrêt en 1985, soit après seulement 18 ans d’exploitation. 

Le rapport : bénéfice d’exploitation / coût de construction + coût d’exploitation doit être impressionnant au niveau du nombre de chiffres après la virgule.

De 1985 à 1997 EDF procède à l’arrêt du réacteur et à l’évacuation du combustible.

En 1997 débute le démantèlement proprement dit.

Mais en 2007, le Conseil d’État sollicité par le réseau Sortir du nucléaire annule le décret de démantèlement qui ne reprendra qu’en 2011.

Aujourd’hui, en 2020, EDF a fait appel à une entreprise américaine du Colorado disposant d’un brevet unique au monde pour échantillonner des éléments du réacteur jusque dans la cuve en vue d’optimiser la typologie des déchets produits pendant le démantèlement complet. 

Démantèlement : plongée dans l’inconnu !!!

80 personnes travaillent en permanence sur le site.

Le rapport : bénéfice d’exploitation / somme des coûts de construction, d’exploitation et de démantèlement voit le nombre de zéros après la virgule croître encore un peu plus

Mais restons optimiste ! Aujourd’hui en 2020 EDF estime que le démantèlement complet sera terminé en …. 2032 ! 

A ce rythme le démantèlement de la centrale de Fessenheim sera terminé en 2067 !

Pour information : les centrales nucléaires fonctionnent sur le principe de la fission nucléaire basée sur le principe de réactions en chaîne par projection d’un neutron sur un atome lourd instable (uranium, plutonium) qui éclate en 2 atomes plus légers produisant, entre autres, de l’énergie. Ces matières radio-actives ont des durées de vie extrêmement importantes plusieurs centaines de millions à plusieurs milliards d’années.

Iter, réacteur expérimental vise à exploiter le principe de la fusion nucléaire totalement différente mais extrêmement complexe à mettre en œuvre par la nécessité de créer la fusion de noyaux d’hydrogène soumis à des températures de plusieurs millions de degrés.

2 commentaires sur « Fessenheim : 2067 ! »

    1. Je constate simplement !!! Quant à ma propre opinion sur le sujet je pense qu’avant de prendre des décisions susceptibles d’entraîner de lourdes conséquences il serait bon que nos politiques réfléchissent intensément en s’appuyant sur des personnes compétentes hors de tout groupe de pression (lobby est un terme anglais et le français est suffisamment riche pour que l’on puisse l’utiliser dans toutes les circonstances). Les politiques n’ont qu’un objectif : une fois élus, se faire réélire et donc se vendre à n’importe qui à n’importe quel prix.
      Le nucléaire serait une solution intéressante dans un monde vivant sereinement, en toute sécurité, en toute confiance envers la gouvernance mais aujourd’hui il devient dangereux pour diverses raisons : attentats potentiels, décisions politiques arbitraires, incidences budgétaires…. Quelle alternative ? Eolien ? Hydraulique ? Marées ? Solaire ? Méthanisation ? Vaste sujet empreint d’une grande complexité !

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :